Pulp Fiction? Folly and Violence in Hellenistic Athens.

Pulp Fiction? Folly and Violence in Hellenistic Athens.

Date : Vendredi 5 octobre 2018
Horaire : 15 h 30
Lieu : Pavillon Charles-De Koninck, local 5242

Dans le cadre des Midis de l'Institut d'études anciennes et médiévales

Conférencière : Frances Pownall, University of Alberta

J’examine la folie et la violence qui se trouvent dans les représentations par les historiens grecs des Diadoques qui contrôlaient l’Athènes au début de l’époque hellénistique. Comme je vais le démontrer, les sources antiques déforment les efforts des Diadoques à être considéré comme les souverains légitimes en possession de l’autorité divine, transformant ainsi leurs démonstrations de richesse et de pouvoir en des stéréotypes souvent associés aux tyrans. Bien que ce processus historiographique se produisait partout dans les royaumes hellénistiques, il est particulièrement intéressant de l’examiner dans le cas d’Athènes, le lieu de naissance de la démocratie, où la lutte pour l’autonomie reste à la base des relations avec les Diadoques pendant l’époque hellénistique.