Faculté des lettres et des sciences humaines de l'Université Laval

Étudiez à la Faculté

Choisissez parmi près de 100 programmes d’études soutenus par une infrastructure numérique unique.

Découvrez nos programmes
Bourses et aide financière - Faculté des lettres et des sciences humaines

Une Faculté qui investit dans votre avenir

Plus de 375 000$ sont remis annuellement à nos étudiants sous forme de bourses.

Bourses et aide financière
Apprivoisez le français en 3 semaines!

Apprivoisez le français!

Vous êtes aux études supérieures ou post doctorales? Vous désirez commencer à parler français? Profitez des ateliers offerts du 16 septembre au 29 novembre 2019.

Inscrivez-vous à ces ateliers

Étudier à la Faculté des lettres et des sciences humaines

La Faculté des lettres et des sciences humaines, forte de ses 80 années d’existence, offre une centaine de programmes aux 3 cycles d’études et se trouve au cœur de grands réseaux de recherche. Apprenez à communiquer par l’étude des langues, du cinéma ou des médias, à créer des œuvres littéraires ou à comprendre l’art et les civilisations.

Bourses et aide financière

Consultez les possibilités

Programmes, admission, aide financière, services

Échangez avec un membre de notre équipe!

Écoles d’été
et formation continue

Facteurs humains

L’actualité de la recherche et de la création en lettres et en sciences humaines à l’Université Laval.

Actualités

Événements

Témoignages

Perpétue Adité, étudiante à la maîtrise en communication publique, journalisme international

Perpétue Adité

Étudiante à la maîtrise en communication publique, journalisme international

«Pour moi, communiquer c’est vivre. Pouvoir transmettre des valeurs et inspirer notre communauté dans le monde entier. C’est ce qui m’a amené à m‘inscrire en journalisme international. Je suis très intéressée par «Le journalisme de solutions»: raconter les solutions efficaces des populations pour résoudre les problèmes de notre société. Le profil journalisme international me donne les compétences pour créer des contenus pertinents et innovants selon le public cible. Grace à la Faculté des lettres et sciences humaines, je suis fière aujourd’hui de pouvoir faire du journalisme multimédia pouvant s’adapter à plusieurs plateformes modernes. Cet atout est important pour moi dans un monde à l’aune du numérique. Pour l’avenir, je voudrais créer une plateforme digitale pour révéler le positif des actions humaines dans le monde entier.»

Étienne Lehoux-Jobin, Diplômé du baccalauréat intégré en études internationales et langues modernes (études du japonais)

Étienne Lehoux-Jobin

Diplômé du baccalauréat intégré en études internationales et langues modernes (études du japonais)

C’est par hasard que j’ai commencé à étudier le japonais à l’Université Laval en 2006. À l’époque, je ne connaissais à peu près rien au Japon. C’est donc véritablement en étudiant la langue que je me suis passionné pour le pays et sa culture. Dans le cadre de mon baccalauréat en études internationales et langues modernes, j’ai eu la chance d’effectuer un échange à l’Université Kansai Gaidai, à Osaka. Plus récemment, par l’intermédiaire du Programme JET, j’ai travaillé pendant 3 années comme assistant d’anglais langue seconde dans la préfecture d’Ehime. Au fil des ans, j’ai également fait de la traduction japonais-français et publié quelques textes sur la langue japonaise. Aujourd’hui, j’effectue un doctorat portant sur la traduction du cinéma québécois au Japon, pour lequel je retournerai bientôt vivre en terre nippone, cette fois à Tokyo. Pour le dire simplement, l’étude du japonais à l’Université Laval a changé ma vie.

Mélanie St-Pierre, étudiante au baccalauréat en Études internationales et langues modernes

Mélanie St-Pierre

Étudiante au baccalauréat en Études internationales et langues modernes

«C’est avec la concentration en Développement international que j'ai terminé ma 2e année au baccalauréat en Études internationales et langues modernes. J’aime beaucoup mon choix de concentration, car j’ai réellement l’impression que l’offre de cours rejoint mes plus grands intérêts tout en me permettant d’acquérir de solides connaissances et une excellente culture générale. L’aspect positif que représente le fait d’étudier dans un domaine aussi vaste que les études internationales, c’est la possibilité de se construire soi-même une carrière à la hauteur de ses ambitions qui pourra évoluer au fil du temps. Par exemple, grâce à des cours touchant l’immigration, j’ai découvert que c’était un domaine qui m’interpellait beaucoup et c’est pourquoi j’ai réalisé un stage en immigration régionale. Les compétences en communication interculturelle que j’ai développées durant mon stage me serviront certainement à trouver ma place dans ce milieu.»