Portes ouvertes 10 novembre

Portes ouvertes

Le 10 novembre, venez choisir votre programme d'études et votre campus.

Découvrez la programmation
Faculté des lettres et des sciences humaines de l'Université Laval

Étudiez à la Faculté

Choisissez parmi près de 100 programmes d’études soutenus par une infrastructure numérique unique.

Découvrez nos programmes
Faculté des lettres et des sciences humaines de l'Université Laval

La Faculté des lettres et des sciences humaines

Un lieu d’échanges et de partage entre les cultures du monde.

Faculté des lettres et des sciences humaines de l'Université Laval

Une faculté créative et humaine

Vous trouverez à la Faculté un milieu de création stimulant et inspirant.

Étudier à la Faculté des lettres et des sciences humaines

La Faculté des lettres et des sciences humaines, forte de ses 80 années d’existence, offre une centaine de programmes aux 3 cycles d’études et se trouve au cœur de grands réseaux de recherche. Apprenez à communiquer par l’étude des langues, du cinéma ou des médias, à créer des œuvres littéraires ou à comprendre l’art et les civilisations.

Samedi 10 novembre 2018 | De 10h à 15h

Portes ouvertes

Détails de la journée

Programmes, admission, aide financière, services

Échangez avec un membre de notre équipe!

Écoles d’été
et formation continue

Facteurs humains

L’actualité de la recherche et de la création en lettres et en sciences humaines à l’Université Laval.

Actualités

Événements

Reflexiones que me han atravesado la mente viajando por America latina

Horaire : 20h
Lieu : Pavillon Charles-de Koninck, local 1270

Midis de l’Institut d’études anciennes et médiévales

Horaire : 11 h 30
Lieu : Pavillon Charles-De Koninck, local 5242

"Le documenteur" cycle de projections sur le cinéma d'Anne-Claire Poirier et d'Agnès Varda

Horaire : 17 h
Lieu : Pavillon Louis-Jacques Casault, local 1630

Témoignages

Catherine Dubeau, diplômée de l'Université Laval

Catherine Dubeau

Diplômée du baccalauréat et de la maîtrise avec mémoire en littératures française et québécoise et du doctorat en études littéraires

«Je garde un souvenir ému de ma “décennie” à l’Université Laval, où j’ai fait toutes mes études en littérature française, depuis le baccalauréat (2000) jusqu’au doctorat (2007). Le Cercle d’étude interuniversitaire sur la République des Lettres (CIERL) a joué un rôle marquant dans ma formation de jeune chercheure, en m’initiant aux colloques (participation, organisation), à l’édition d’un collectif ainsi qu’à la publication de mes premiers articles. Par ailleurs, le Département de littérature, théâtre et cinéma m’a offert mes premières charges de cours, qui se sont révélées un atout majeur lorsque j’ai postulé à l’Université de Waterloo en Ontario. Enfin, mes souvenirs ne seraient pas les mêmes sans la présence inspirante de mes professeures et professeurs, en particulier Thierry Belleguic, à qui je serai toujours infiniment reconnaissante pour son soutien et son enthousiasme.»

Thomas Langlois, diplômé du baccalauréat en théâtre et de la maîtrise avec mémoire en littérature et arts de la scène et de l’écran

Thomas Langlois

Diplômé du baccalauréat en théâtre et de la maîtrise avec mémoire en littérature et arts de la scène et de l’écran

«Ma formation au baccalauréat en théâtre de l’Université Laval a parfaitement répondu à mon besoin de me développer comme créateur de théâtre en raison de l’ouverture, de la qualité et de la diversité de l’enseignement offert. Mes études m’ont amené à développer des aptitudes indispensables en mise en scène et, éventuellement, en performance. Ces outils ont ensuite participé à la construction d’une vision de créateur originale et complète, à partir de laquelle j’ai pu me démarquer et me réaliser artistiquement. Ma formation théâtrale à l’Université Laval me donne aujourd’hui la chance de m’accomplir à titre d’artiste professionnel.»

Eve Dumais, diplômée du baccalauréat en histoire de l’art et du diplôme d’études supérieures spécialisées en muséologie

Eve Dumais

Diplômée du baccalauréat en histoire de l’art et du diplôme d’études supérieures spécialisées en muséologie

«Mon baccalauréat en histoire de l’art a alimenté ma soif de connaissances et mon imaginaire, en m’offrant l’occasion de découvrir des artistes et surtout de m’ouvrir à leurs visions du monde. Aiguiser ma rigueur intellectuelle, cultiver le plaisir de la recherche et exprimer ma pensée de manière logique et originale ont été des éléments déterminants de ma formation.
Par la suite, mes études supérieures en muséologie m’ont permis de déployer à fond ma créativité et de reconnaître les forces que j’avais en moi, bref de foncer! Il n’y a pas de recette dans un projet d’exposition, il faut toujours relever de nouveaux défis. Ma formation m’a préparée à user d’audace et surtout à me réinventer à chaque projet.
J’ai aujourd’hui la chance de travailler sur des projets exceptionnels, avec des gens de partout dans le monde et d’être en contact avec des sujets variés à chacune des expositions qui me sont confiées. Mes études à l’Université Laval m’ont permis de réaliser mes aspirations et mon désir, un peu fou, de vouloir pratiquer un métier créatif.»

Diplômé du doctorat en histoire, Chercheur Gordon Henderson à la Faculté de droit de l’Université d’Ottawa

Melchisedek Chetima

Diplômé du doctorat en histoire, Chercheur Gordon Henderson à la Faculté de droit de l’Université d’Ottawa

«Titulaire d’un Ph. D. en histoire obtenu en 2015 à l’Université Laval, je suis présentement chercheur Gordon Henderson à la Faculté de droit de l’Université d’Ottawa. Je suis également professeur à l’Université de Maroua au Cameroun. Ma formation à l’Université Laval a répondu à mes attentes de plusieurs manières: elle m’a permis de développer mon autonomie en recherche, de développer mes compétences théoriques dans et au-delà de mon domaine de spécialisation, et de m’ouvrir à l’interdisciplinarité qui est une des caractéristiques fondamentales du Département des sciences historiques. Ces compétences m’ont permis de m’intégrer dans le monde de la recherche dans la mesure où, seulement deux ans après mon doctorat, j’ai publié une dizaine d’articles dans des revues de renom en histoire, anthropologie et archéologie, et obtenu deux bourses de recherche postdoctorale. En plus de cela, je serai chercheur résident à l’Institut d’études avancées de Nantes (octobre 2018 à juin 2019) en plus d’être chercheur au Summer Program in Social Sciences de l’Institute of Advanced Studies, à Princeton. L’autonomie, la formation théorique et l’interdisciplinarité développées tout au long de ma formation ont été sans doute des facteurs importants qui m’ont permis de m’insérer dans diverses traditions universitaires aussi bien en Europe qu’en Amérique du Nord.»