Coronavirus (COVID-19) – Pour suivre l’évolution de la situation et connaître les mesures mises en place par l’Université Laval, veuillez consulter la section COVID-19.

Facteurs humains, l'infolettre - Novembre 2021

Facteurs humains, l'infolettre - Novembre 2021

Découvrez les facettes de l’activité facultaire et les plus récentes nouvelles qui ont marqué la vie de la FLSH et de ses unités.

Pour revoir l’édition de novembre
Québec: un choix pour vos études

Québec: un choix pour vos études

Profitez de tous les avantages d'une métropole, à proximité de notre campus et d'une nature exceptionnelle!

Découvrez la vie à Québec
 Admissions tardives hiver 2022

Admission toujours en cours

Déposez votre demande d'admission et commencez votre programme en à la session d'hiver 2022!

Découvrez les programmes encore ouverts
Facteurs humains, le balado - «La sociolinguistique et la variation du français parlé au Québec»

Nouvel épisode disponible!

Facteurs humains, le balado - «La sociolinguistique et la variation du français parlé au Québec», avec Kristin Reinke, une chercheure en sociolinguistique au Département de langues, linguistique et traduction de l’Université Laval.

Écouter le balado
Doctorats honoris causa - John Humbley

Doctorat honoris causa en linguistique

M. John Humbley, professeur émérite de l'Université de Paris et professeur invité à l'Université de Vérone

Découvrez notre récipiendaire

Étudier à la Faculté des lettres et des sciences humaines

La Faculté des lettres et des sciences humaines, forte de ses 80 années d’existence, offre une centaine de programmes aux 3 cycles d’études et se trouve au cœur de grands réseaux de recherche. Apprenez à communiquer par l’étude des langues, du cinéma ou des médias, à créer des œuvres littéraires ou à comprendre l’art et les civilisations.

Bourses et aide financière

Consultez les possibilités

Programmes, admission, aide financière, services

Échangez avec un membre de notre équipe!

Autres offres de formation

Événements

Témoignages

Département des sciences historiques, archivistique

Catherine Noiseux

Diplômée du certificat en archivistique

«Je me rends compte avec les années que ma formation à l’Université Laval me donne un avantage par rapport à mes collègues qui travaillent en archivistique et qui n’auraient pas suivi la formation. Le certificat nous donne des connaissances théoriques et pratiques dans le domaine. Il nous ouvre les yeux sur le futur de l’archivistique et nous permet de développer notre rigueur. Nous sommes donc bien préparés pour affronter les multiples défis du métier.   Puisque le certificat se donne à distance, il est beaucoup plus facile de concilier les études, la famille et le travail. Malgré cette distance, les enseignants nous offrent un bon soutien et la formule des cours nous permet tout de même de tisser des liens avec d’autres étudiants.»

Perpétue Adité, étudiante à la maîtrise en communication publique, journalisme international

Perpétue Adité

Étudiante à la maîtrise en communication publique, journalisme international

«Pour moi, communiquer c’est vivre. Pouvoir transmettre des valeurs et inspirer notre communauté dans le monde entier. C’est ce qui m’a amené à m‘inscrire en journalisme international. Je suis très intéressée par «Le journalisme de solutions»: raconter les solutions efficaces des populations pour résoudre les problèmes de notre société. Le profil journalisme international me donne les compétences pour créer des contenus pertinents et innovants selon le public cible. Grace à la Faculté des lettres et sciences humaines, je suis fière aujourd’hui de pouvoir faire du journalisme multimédia pouvant s’adapter à plusieurs plateformes modernes. Cet atout est important pour moi dans un monde à l’aune du numérique. Pour l’avenir, je voudrais créer une plateforme digitale pour révéler le positif des actions humaines dans le monde entier.»

Mélanie St-Pierre, étudiante au baccalauréat en Études internationales et langues modernes

Mélanie St-Pierre

Étudiante au baccalauréat en Études internationales et langues modernes

«C’est avec la concentration en Développement international que j'ai terminé ma 2e année au baccalauréat en Études internationales et langues modernes. J’aime beaucoup mon choix de concentration, car j’ai réellement l’impression que l’offre de cours rejoint mes plus grands intérêts tout en me permettant d’acquérir de solides connaissances et une excellente culture générale. L’aspect positif que représente le fait d’étudier dans un domaine aussi vaste que les études internationales, c’est la possibilité de se construire soi-même une carrière à la hauteur de ses ambitions qui pourra évoluer au fil du temps. Par exemple, grâce à des cours touchant l’immigration, j’ai découvert que c’était un domaine qui m’interpellait beaucoup et c’est pourquoi j’ai réalisé un stage en immigration régionale. Les compétences en communication interculturelle que j’ai développées durant mon stage me serviront certainement à trouver ma place dans ce milieu.»