Découvrez les programmes en sciences historiques

Bienvenue en histoire

Découvrez notre discipline et trouvez toutes les informations pertinentes pour vos études.

Découvrez les programmes

Étudier en histoire

L’histoire, en tant que discipline scientifique, permet à ceux qui la pratiquent de jeter un regard critique sur le passé afin de mieux comprendre les évolutions qui ont guidé l’Humanité jusqu’à ce jour. En étudiant cette discipline, vous découvrirez un vaste panorama de l’histoire du monde et vous vous formerez à la méthodologie du travail historique (dissertation, commentaire de sources, compte rendu), ce qui vous permettra d’acquérir d’importantes compétences en synthèse et en analyse documentaire.

Développer une culture historique-ULaval

Développer une culture historique

Vous comprendrez les évolutions des sociétés d’hier et les enjeux qui se posent à celles d’aujourd'hui. Vous pourrez aussi découvrir l’histoire depuis l’Antiquité jusqu’au monde actuel, dans sa diversité géographique (de l’histoire de l’Europe à celle de l’Amérique, de l’Afrique, du monde musulman ou de l’Asie) en suivant plusieurs formules de cours (méthodologiques, thématiques, cours en petits groupes, lectures dirigées, séminaires, etc.).

Tirer profit d’une expertise reconnue

Tirer profit d’une expertise reconnue

Vous côtoierez un personnel académique chevronné, des gens passionnés par leur domaine. Grâce à la présence de Bibliothèque et Archives nationales du Québec (BAnQ) sur le campus, vous aurez aussi la chance d’accéder à une impressionnante collection de documents dans le domaine de l’histoire du Québec.

Réaliser un stage, étudier à l’étranger, faire une école d'été-ULaval

Réaliser un stage, étudier à l’étranger, faire une école d'été

Pendant vos études et lors des sessions d’été, vous aurez la possibilité d’effectuer un stage à l’Assemblée nationale ou dans d’autres milieux et organisations. Ces stages sont d’excellents tremplins pour intégrer le marché du travail. Le Département des sciences historiques compte aussi plus d’une dizaine d’ententes, notamment à l’étranger. Vous pourriez parfaire vos connaissances dans une université partenaire en France, en Angleterre, en Italie ou au Mexique.

Étudier au 1er cycle

En étudiant l’histoire au 1er cycle, vous vous doterez de solides bases méthodologiques qui vous permettront de réfléchir à des sujets d’études variés dans le cadre d’enseignements diversifiés.

Informez-vous sur le profil international, disponible pour le baccalauréat en histoire. De plus, les études de 1er cycle en histoire de l’art peuvent aussi s’ouvrir, aux études supérieures, sur les autres disciplines du Département des sciences historiques, dont la muséologie.

Étudier aux 2e et 3e cycles

Les étudiantes et étudiants qui poursuivent leurs études aux 2e et 3e cycles mènent à bien des recherches originales qui contribuent à notre compréhension des processus et des situations historiques.

Informez-vous sur l’examen de doctorat en histoire.

Gestion des études

Une conseillère à la gestion des études est disponible pour répondre à vos questions sur les différents cheminements d’études possibles.

Bourses et aide financière

Le Bureau des bourses et de l’aide financière (BBAF) répertorie les différents prêts et bourses disponibles. Informez-vous sur les offres spécifiques à votre discipline.

Corps enseignant

Le Département engage des professionnelles et des professionnels de l’enseignement qui offrent leur expertise au service de la connaissance de ses étudiantes et étudiants. Découvrez-les en consultant leur fiche professionnelle.

Patrick Baker

Professeur titulaire

Département des sciences historiques

418 656-2131, poste 403469

Patrick.Baker@hst.ulaval.ca

Pavillon Charles-De Koninck Local 5250

Brigitte Caulier

Professeure associée

Département des sciences historiques

418 656-2131, poste 405667

Brigitte.Caulier@hst.ulaval.ca

Pavillon Charles-De Koninck Local 6253

Aline Charles

Professeure titulaire

Département des sciences historiques

418 656-2131, poste 402137

Aline.Charles@hst.ulaval.ca

Pavillon Charles-De Koninck Local 6225

Johanne Daigle

Professeure associée

Département des sciences historiques

418 656-2131, poste 405615

Johanne.Daigle@hst.ulaval.ca

Pavillon Charles-De Koninck Local 6229

Michel De Waele

Adjoint à la vice-rectrice aux études et aux affaires étudiantes

Département des sciences historiques

418 656-2131, poste 407950

michel.dewaele@vre.ulaval.ca

Pavillon Sciences de l'éducation Local 1520

Professeur titulaire

Département des sciences historiques

Pavillon Sciences de l'éducation Local 1520

Paul-André Dubois

Professeur titulaire

Département des sciences historiques

418 656-2131, poste 414090

paul-andre.dubois@hst.ulaval.ca

Pavillon Charles-De Koninck Local 4243

Directeur du Département des sciences historiques

Département des sciences historiques

direction@hst.ulaval.ca

Pavillon Charles-De Koninck Local 5305-A

Martine Dumais

Chargée de cours

Département des sciences historiques

418 656-3576

martine.dumais@hst.ulaval.ca

Pavillon Félix-Antoine-Savard Local 816

Christel Freu

Professeure associée

Département des sciences historiques

418 656-2131, poste 415900

christel.freu@hst.ulaval.ca

Pavillon Charles-De Koninck Local 5260

Donald Fyson

Professeur titulaire

Département des sciences historiques

418 656-2131, poste 402312

donald.fyson@hst.ulaval.ca

Pavillon Charles-De Koninck Local 6217

Muriel Gomez-Perez

Professeure titulaire

Département des sciences historiques

418 656-2131, poste 407716

muriel.gomez-perez@hst.ulaval.ca

Pavillon Charles-De Koninck Local 5314

Talbot Charles Imlay

Professeur titulaire

Département des sciences historiques

418 656-2131, poste 402771

Talbot.Imlay@hst.ulaval.ca

Pavillon Charles-De Koninck Local 6245

Alain Laberge

Professeur associé

Département des sciences historiques

418 656-2131, poste 405197

Alain.Laberge@hst.ulaval.ca

Pavillon Charles-De Koninck Local 5305-A

Bernard Lemelin

Professeur titulaire

Département des sciences historiques

418 656-2131, poste 405731

Bernard.Lemelin@hst.ulaval.ca

Pavillon Charles-De Koninck Local 4213

Jocelyn Létourneau

Professeur associé

Département des sciences historiques

418 656-2131, poste 407909

Jocelyn.Letourneau@celat.ulaval.ca

Pavillon Charles-De Koninck

Shenwen Li

Professeur titulaire

Département des sciences historiques

418 656-2131, poste 406890

shenwen.li@hst.ulaval.ca

Pavillon Charles-De Koninck Local 6265

Didier Méhu

Professeur titulaire

Département des sciences historiques

418 656-2131, poste 407839

didier.mehu@hst.ulaval.ca

Pavillon Charles-De Koninck Local 5308

Martin Pâquet

Professeur titulaire

Département des sciences historiques

418 656-2131, poste 408285

Martin.Paquet@hst.ulaval.ca

Pavillon Charles-De Koninck Local 6213

Pierre Yves Saunier

Professeur agrégé

Département des sciences historiques

418 656-2131, poste 407079

pierre-yves.saunier@hst.ulaval.ca

Pavillon Charles-De Koninck Local 5318

Laurier Turgeon

Professeur titulaire

Département des sciences historiques

418 656-2131, poste 407200

laurier.turgeon@hst.ulaval.ca

Pavillon Charles-De Koninck Local 7153

Témoignages

Augustin Lévesque-Mongrain, diplômé du baccalauréat en histoire

Augustin Lévesque-Mongrain

Diplômé du baccalauréat en histoire

«J’ai particulièrement apprécié mon parcours en histoire à l’Université Laval, puisque c’est un programme complet qui m’a permis d’approfondir ma compréhension de l’histoire du Québec et du Canada tout en diversifiant mes champs d’intérêts. En effet, j’ai pu en apprendre plus sur l’histoire de la Chine, de l’Amérique latine et de l’Europe en remontant de l’Antiquité jusqu’à la période contemporaine. Bref, il y en a pour tous les goûts! La disponibilité des professeures et des professeurs et la vie étudiante plus que dynamique ont rendu mon parcours très qu’agréable dans cette ville remplie d’histoire qu’est Québec! »

Meggie Sue Cadrin, étudiante à la maîtrise en histoire avec mémoire

Meggie Sue Cadrin

Étudiante à la maîtrise en histoire avec mémoire et récipiendaire de la Bourse de maîtrise La Capitale, groupe financier

«Détentrice d’un baccalauréat en histoire, je suis actuellement étudiante à la maîtrise en histoire au Département des sciences historiques de l’Université Laval. Mes recherches portent sur l’histoire socio-judiciaire, l’histoire des femmes et l’histoire du genre. Pour mon mémoire, je m’intéresse au rapport des femmes avec la justice pénale au XIXe siècle dans la ville de Québec. Je vise à prolonger et à nuancer les études existantes sur la criminalité féminine. Au-delà de mes propres recherches, je travaille pour l’Institut EDI2 (Équité, Diversité, Inclusion, Intersectionnalité) de l’Université Laval et je m’implique dans divers comités étudiants. Pour moi, l’obtention de la bourse de maîtrise La Capitale, groupe financier est une reconnaissance de l’importance et la pertinence de mon projet de recherche. Cette bourse me permettra notamment d’alléger mon emploi du temps et de m’investir complètement dans la rédaction de mon mémoire.»

Emmanuel Bernier - Témoignage - FLSH

Emmanuel Bernier

Diplômé du baccalauréat et de la maîtrise en histoire

«Étudier à l’Université Laval pour mon baccalauréat et ma maîtrise en histoire m’a permis d’acquérir des outils essentiels pour mieux appréhender toute la complexité du monde dans lequel nous vivons. Avoir les Archives nationales à portée de main sur le campus a été pour moi une occasion en or d’accéder à une multitude de sources essentielles témoignant du passé québécois. Être membre du Centre interuniversitaire d’études québécoises (CIEQ) m’a également permis de m’inscrire dans un réseau qui sera essentiel pour la suite de mon parcours. Je m’en voudrais finalement de ne pas mentionner tous les professeurs et collègues inspirants que j’ai côtoyés au cours de mes études, de même que les nombreuses occasions de m’impliquer (radio, ciné-club, associations étudiantes) et de communiquer le fruit de mes recherches à l’occasion de différents colloques.»

Bertin Yameogo

Bertin Yameogo

Étudiant au doctorat en histoire

«Titulaire d’une maîtrise en histoire de l’Université Laval, c’est avec un grand plaisir que je poursuis des études doctorales en histoire depuis l’automne 2018. Pendant la maîtrise, je n’ai pas appris à mémoriser les dates par cœur, j’ai appris l’une des méthodes de recherche les plus rigoureuses. Ma formation à la maîtrise au sein de l’Université Laval a répondu à mes attentes de plusieurs manières. Tout d’abord, elle m’a permis de développer ma capacité à faire de la recherche, de développer mes compétences sur le plan théorique et méthodologique dans mon domaine et au-delà de mon domaine de spécialisation, et de m’ouvrir à l’interdisciplinarité, qui rend mon projet doctoral passionnant. Ces différentes compétences me permettent de concilier ma formation en histoire et dans d’autres disciplines pour rendre mon projet de recherche unique. Un tel pouvoir de flexibilité de mon département rend donc ma thèse de recherche des plus fertiles et bénéfiques.»

Florence Rousseau

Florence Rousseau

Diplômée du baccalauréat en histoire et de la maitrise en histoire

«J’ai choisi d’effectuer un cours-voyage sur l’art roman afin d’ouvrir mes horizons sur d’autres champs d’études en sciences historiques (histoire, histoire de l’art, archéologie) et d’acquérir une expérience terrain unique dans mon parcours universitaire. Cette dernière s’est révélée très enrichissante, autant sur le plan intellectuel, culturel que personnel. J’ai pu acquérir rapidement des connaissances spécialisées et développer mes compétences d’analyse critique et de communication orale. Je considère que ce cours-voyage m’a permise de mieux comprendre les interrelations entre différents champs d’études connexes, tisser des liens avec d’autres étudiant(e)s passionné(e)s et cultiver ma curiosité académique.»

Geneviève C. Bergeron

Geneviève C. Bergeron

Diplômée du Baccalauréat (1997-2000) et maîtrise (2000-2002) en histoire

«J’ai débuté mon baccalauréat dans l’autre millénaire. J’avais enfin l’impression d’être avec des gens qui me comprenaient, qui avaient un pied dans le passé en profitant pleinement de l’instant présent, et qui, comme moi, avait une excellente mémoire. Encore aujourd’hui, il n’y a que mes collègues du bacc qui peuvent me faire compétition dans la catégorie « T’en souviens-tu? ». J’ai poursuivi à la maîtrise en histoire puisque ça allait de soi pour moi. Avoir l’occasion de se concentrer pleinement pendant deux ans sur un sujet qui nous intéresse, se donner le défi de compléter le tout dans les délais et avoir la satisfaction de réussir! Quel plaisir! Je crois que le respect des échéances est un apprentissage important. Dans la vie professionnelle, c’est crucial! Mon parcours professionnel est très diversifié! J’ai été guide touristique, guide interprète pour Parcs Canada, consultante pour Desjardins et la Société du 400e anniversaire de Québec et gestionnaire dans un organisme communautaire. Et un jour, j’ai eu l’occasion de faire le saut dans la fonction publique du Québec et je l’ai saisie!  Cela fera bientôt dix ans que je travaille comme professionnelle au gouvernement du Québec. Je me suis rapidement spécialisée en performance des organisations publiques. Mon intérêt me vient du fait qu’il faut fouiller dans le passé des organisations pour comprendre qui elles sont ainsi que leur contribution à la société et, conséquemment, quel est leur potentiel et les pistes d’amélioration. La méthode de recherche historique est toute indiquée pour m’accompagner au quotidien! Ma formation en histoire m’a aussi permis de développer des compétences en rédaction ainsi que mon esprit de synthèse et mon esprit critique (alors lui, je ne le lâche plus). Dans mon travail, s’intéresser au passé est le tremplin qui permet de se projeter vers l’avenir. L’histoire était une passion à l’adolescence et elle l’ait toujours, bien que ma façon de la vivre ait changé, puisque je ne m’y consacre plus à temps plein! Je lis toujours beaucoup d’essais en histoire, je visite des musées et des lieux historiques, j’assiste à des conférences, j’en organise et j’en donne aussi à l’occasion. Et ça ne s’arrête pas là puisque je vis aussi l’histoire dans une foule de déclinaison par le truchement de la reconstitution historique, que je pratique depuis plus de 25 ans.»

Raphaël M. Thériault

Raphaël M. Thériault

Diplômé au Baccalauréat en histoire et étudiant à la maîtrise avec mémoire (Histoire), spécialisation en histoire médiévale, notariat et rapports de domination socio-économiques

« Quand on pense baccalauréat en histoire, on imagine des journées entières passées en classe ou dans une bibliothèque poussiéreuse. Jamais je n’aurais cru qu’on me parachuterait au beau milieu des Pyrénées catalanes ! C’est l’occasion que m’a offerte l’Université Laval, me permettant ainsi de remonter le temps jusqu’au zénith du féodalisme. Pendant deux semaines, j’ai pu visiter, étudier et présenter des monuments vieux de huit siècles dans un décor à couper le souffle. Quelle joie de pouvoir mettre en pratique mes apprentissages et tisser des liens durables avec des experts de toute l’Europe ! Sans conteste, le meilleur « plus » à ma carrière ! »

Information

Programmes de 1er cycle

Programmes des cycles supérieurs

Certificat sur les féminismes, les genres et les société

Aline Charles