La patrimoine amérindien vu par l'équipe franco-québécoise INTROSPECT

  • Échos des chantiers

Les approches numériques innovantes développées par le partenariat scientifique rennais et québécois INTROSPECT, dirigé par Réginald Auger (HST/CELAT) et Valérie Gouranton (INSA-Rennes) et soutenu par l’Agence nationale de la recherche (ANR) en France et le FRQSC au Québec, offriront bientôt un regard inédit sur les objets archéologiques du patrimoine amérindien, dont deux ceintures de perles utilisées pour sceller des traités diplomatiques par les Premières Nations d’Amérique du Nord et offertes par les Premières Nations huronne-wendat et abénakise au chapitre de la cathédrale de Chartres, à la fin du XVIIe siècle. Une étude d’envergure internationale, à suivre de près.​​

Lire la nouvelle complète