Répertoire du personnel administratif et enseignant

Pascale Fleury, professeure au Département de littérature, théâtre et cinéma de l’Université Laval

Pascale Fleury

Professeure titulaire
Département de littérature, théâtre et cinéma
pascale.fleury@lit.ulaval.ca
418 656-2131, poste 5930
Pavillon Charles-De Koninck Local 5248

Éditrice des Cahiers des études anciennes

Membre de l'Institut d’études anciennes et médiévales (IÉAM)

Après avoir soutenu une thèse sur les relations existant entre les mondes culturels grec et latin au 2e siècle de notre ère (École Pratique des hautes études, IVe section, J.-L. Ferrary, dir.), Pascale Fleury a poursuivi sa réflexion sur la conception de la parole après Quintilien en abordant les manuels tardifs de rhétorique latine. Elle s’intéresse particulièrement à la façon dont les professeurs traitent l’image, à la fois comme concept rhétorique et comme outil d’enseignement. Cette perspective permet des comparaisons riches avec divers corpus, notamment ceux des contemporains néoplatoniciens et chrétiens, mais également un dialogue avec les perspectives esthétique, politique et artistique des 4e et 5e siècles de notre ère. Elle prépare actuellement une édition-traduction-commentaire de certains traités tardifs de rhétorique latine.

Enseignement

  • Langue et littérature latines
  • Rhétorique ancienne
  • Mythologie gréco-romaine
  • Étymologie
  • Religion romaine
  • Civilisation antique

Projets de recherche

«Paroles tardives: rhétoriques et réflexions sur la parole dans les IIe - IVe siècles latin», CRSH (2010-2013)

Publications récentes

«Marc Aurèle épistolier: comment faire écrire un empereur romain de l’Antiquité au XVIe siècle?», Anabases, 19 (2014), p. 133-153.

«La question rhétorique: exploration d’un genre didactique chez les Rhetores latini minores», dans La littérature des questions et réponses dans l’Antiquité profane et chrétienne, M. P. Bussières (dir.), Turnhout, Brepols, 2013, p. 81-89.

«Sur la nécessaire étude de la rhétorique latine tardive», dans Cahiers des études anciennes, 50 (2013), p. 7-16.

«Réflexions sur le rôle de la rhétorique chez les rhéteurs latins tardifs: les définitions de la discipline», dans Cahiers des études anciennes, 50 (2013), p. 161-177.

«Letters of Marcus Aurelius», dans Blackwell Companion to Marcus Aurelius, M. van Ackeren (dir.), Oxford, Blackwell, 2012, p. 62-76.

«Lettre amicale, lettre officielle et histoire: les frontières génériques chez Fronton», dans La présence de l’histoire dans l’épistolaire, F. Guillaumont et P. Laurence (dirs.), Tours, Presses de l’Université de Tours, 2012, p. 109-119.

«L’orateur oracle: une image sophistique», dans Regards sur la Seconde Sophistique et son époque, Actes de colloque, T. Schmidt et P. Fleury (dirs.), Toronto, Phoenix Supplementary Series, Toronto University Press, 2011, p. 65-75.

«L’orateur et le consul: Fronton, conseiller du prince», dans Cahiers des études anciennes, 47 (2010), p. 455-472.

«L’étiologie frontonienne: à la recherche des sources de la rhétorique», dans L’étiologie dans la pensée antique, coll. «Recherches sur les rhétoriques religieuses», Tumout, Brepols, 2008, p. 261-270.

«L’éroticos: un dialogue amoureux (?) entre Platon et les sophistes», Revue des études grecques, 2007, p. 776-787.

Lectures de Fronton: un rhéteur latin à l’époque de la Seconde Sophistique, Paris, Les Belles Lettres (coll. «Les études anciennes»), 2006, 403 p.

Fronton, Correspondance, texte traduit et commenté par P. Fleury avec la collaboration de S. Demougin, Paris, Les Belles Lettres (coll. «Fragments»), 2003, 426 p.

Intérêts de recherche

  • Rhétorique ancienne
  • Réflexions sur la parole
  • Métaphore
  • Fronton
  • Rhetores latini minores