Corps professoral retraité

Liste des professeures et des professeurs retraités

BENOÎT, Monique

BERTHIAUME, André

Courriel pour le rejoindre: louvian@videotron.ca

BISANSWA, Justin

BLAIS, Jacques

BOURNEUF, Roland

Courriel pour le rejoindre: rbourneuf@qc.aira.com

DALLARD, Sylvie

ÉMOND, Maurice

Courriel pour le rejoindre: maurice.viviane@videotron.ca

FINETTE, Lucien

Courriel pour le rejoindre: lucien@finette.ca

GAGNÉ, Marc

Courriel pour le rejoindre: Marc.Gagne@lit.ulaval.ca

Après une thèse en littérature québécoise portant sur l’œuvre de Gabrielle Roy, Marc Gagné a été engagé comme professeur au Département de littérature, théâtre et cinéma de l’Université Laval en 1970. Également compositeur, ethnomusicologue et organiste, l’enseignement du professeur Gagné a porté principalement sur les relations entre la musique et la littérature.  

De 1983 à 1986, le professeur Gagné a été successivement membre du conseil de la Ligue canadienne des compositeurs et du Conseil des Arts du Canada. Il a écrit de la musique pour toutes sortes d’ensembles, du grand orchestre jusqu’au marimba solo en passant par la voix, l’orgue et le piano. Il est, de plus, l’auteur (livret et musique) de deux opéras : Menaud, d'après le roman de F.-A. Savard Menaud, maître-draveur, et Évangéline et Gabriel, inspiré de l'Evangéline de H.W. Longfellow. Le professeur Gagné a publié, outre les livrets de ses opéras, quelques essais dont les sujets vont de la mythocritique (Visages de Gabrielle Roy en 1973) aux chansons, tant littéraires (entre autres, celles de Gilles Vigneault) que folkloriques.  

Parmi les projets d’envergure qu’il a menés à bien, Marc Gagné a parcouru systématiquement, de 1970 à 1977, les paroisses du comté de Beauce afin de recueillir les principaux témoignages du folklore musical encore vivant. Cette enquête a permis de constituer une collection de près de 2800 pièces déposées aux archives de folklore de l’Université Laval et au Musée Marius Barbeau de Saint-Joseph de Beauce.  

Principales publications  

  • GAGNÉ, Marc, Rideaux sur Québec, ville de légendes. Quatre opéras sans musique ou courtes pièces de théâtre, Québec, Les Éditions GID, 2011, 256 p. 

  • GAGNÉ, Marc, Souvenirs. D’hier et d’aujourd’hui. De quelques maîtres, suivi de Notes sur le folklore (et autres documents), Saint-Joseph-de-Beauce, Musée Marius-Barbeau, 2010. 

  • GAGNÉ, Marc, Te Deum de la Nouvelle-France (versions consacrées à Jacques Cartier, Samuel de Champlain, Paul de Chomedey de Maisonneuve, Monseigneur de Laval, Marie de l'Incarnation, Catherine de Saint-Augustin, Jeanne Mance, Marguerite Bourgeoys, Kateri Tekakwitha, les Saints martyrs canadiens), Québec, 2007. 

  • GAGNÉ, Marc, Héloïse et Abélard, suivi de Le loup de jouvence, livrets d’opéra, Québec, Le Loup de Gouttière, 2006. 

  • GAGNÉ, Marc, Les Verdi, livret d’opéra, suivi de Réflexions marginales, parallèles ou perpendiculaires à cet opéra, Québec, Le Loup de gouttière, 1999. 

  • GAGNÉ, Marc, Le Père Noël, la sorcière et l’enfant, livret d’opéra, Québec, Le Loup de Gouttière, 1996. 

  • GAGNÉ, Marc, Évangéline et Gabriel, livret d’opéra, Québec, Le Loup de Gouttière, 1994. 

  • GAGNÉ, Marc, Menaud, livret d’opéra, Montréal, Fides, 1987. 

  • GAGNÉ, Marc, Gilles Vigneault, Bibliographie descriptive et critique, discographie, filmographie, iconographie, chronologie, Québec, Les Presses de l’Université Laval, 1977. 

  • GAGNÉ, Marc, Propos de Gilles Vigneault, Montréal, Nouvelles Éditions de l’Arc, 1974. 

  • GAGNÉ, Marc, Visages de Gabrielle Roy, l’œuvre et l’écrivain, suivi de Jeux du romancier et des lecteurs (extraits) par Gabrielle Roy, Montréal, Librairie Beauchemin, 1973 327 p. 

SOURCES :  

GIRARD, Gilles

Courriel pour le rejoindre: gilles.girard1@videotron.ca

HÉBERT, Chantal

D’abord chargée de cours (à partir de 1985), puis professeure à l’Université Laval, Chantal Hébert a enseigné au programme de théâtre jusqu’à sa retraite en septembre 2017. Spécialiste du théâtre québécois, ses premiers travaux ont porté sur le théâtre populaire et ses plus récentes recherches sur les écritures dramatiques et scéniques contemporaines et notamment sur l’œuvre du metteur en scène Robert Lepage. Elle est l'auteure de plusieurs articles et de deux ouvrages consacrés au théâtre burlesque, qui lui ont valu deux prix : Prix Ann Saddlemeyer décerné par l'Association d'Histoire du Théâtre au Canada (1990) et Prix Jean-Cléo Godin décerné par l’Association pour la recherche théâtrale au Canada (2003). 

Seule ou en collaboration, elle a également publié plusieurs ouvrages et articles dont bon nombre portent sur le théâtre de l’image et l’œuvre de Robert Lepage. Entre autres, elle a publié avec Irène Perelli-Contos La face cachée du théâtre de l'image (2001). Avec elle, elle a également codirigé le collectif Le théâtre et ses nouvelles dynamiques narratives (Québec, Presses de l’Université Laval, 2004). Chantal Hébert a aussi développé le premier cours à distance du programme, une exploration de l’univers de Robert Lepage avec la collaboration de Ludovic Fouquet. 

Chantal Hébert a été directrice du programme de théâtre : c’est sous sa direction qu’a été développé et implanté le programme de baccalauréat en théâtre. Elle a dirigé 12 de thèses de doctorat et plus d’une trentaine de mémoires de maîtrise. De 1996 à 2000, elle a dirigé L’Annuaire théâtral, revue consacrée aux arts de la scène. Membre de la Commission des études de l’UL de 2004 à 2009, Chantal Hébert a aussi dirigé le Département des littératures (aujourd’hui nommé Département de littérature, théâtre et cinéma) de 2009 à 2015.  

Professeure associée au Département, elle est membre du Centre de recherche interuniversitaire sur la littérature et la culture québécoises (CRILCQ). 

Principales publications 

  • HÉBERT, Chantal et Irène ROY, « 50 ans de théâtre au Grand Théâtre de Québec », dans Louis Jolicoeur et André Morency [dir.], Le Grand Théâtre de Québec : 50 ans de culture (titre provisoire), Québec, Septentrion, à paraitre. 

  • HÉBERT, Chantal, « Le Projet Andersen : au carrefour de la Toile et du conte », dans Françoise Dubor et Françoise Heulot-Petit [dir.], Le monologue contre le drame?, Rennes, Presses universitaires de Rennes, 2012, p.167-179. 

  • HÉBERT, Chantal, « Robert Lepage et l’art de la transformation », dans Jacques Plante [dir.], Le théâtre et l’architecture, Québec, Publications du Québec, p.18-22. 

  • HÉBERT, Chantal, « Vinci [Robert Lepage] », dans Aurélien Boivin [dir.], Dictionnaire des œuvres littéraires au Québec, tome VIII (1986-1990), Montréal, Fides, 2011,  
    p.954-959. 

  • HÉBERT, Chantal, « Les entrelacs du bricolage et de la complexité dans le théâtre actuel », dans Françoise Odin et Christian Thuderoz [dir.], Des mondes bricolés ? Arts et sciences à l’épreuve de la notion de bricolage, Lausanne, Presses polytechniques universitaires romandes, 2010 p.113-128. 

  • HÉBERT, Chantal et Irène PERELLI-CONTOS, « Pour comprendre le théâtre actuel. Approches de recherche et d’enseignement à l’université », dans Anna Tabaki et Walter Puchner [dir.], Premier Congrès International Théâtre et études théâtrales au seuil du XXIe siècle, Athènes, Ergo, 2010, p.443-451. 

  • HÉBERT, Chantal, « Bricolage et complexité dans le théâtre actuel », actes du colloque Génie(s) de la bricole et du bricolage [en ligne], ESCHIL (Équipe Sciences humaines, Insa Lyon) : http://eschil.insalyon.fr/. 

  • HÉBERT, Chantal et Irène PERELLI-CONTOS, « Théâtre et (nouvelles) technologies : un espace d’interactions », dans Lucile Garbagnati et Pierre Morelli [dir.], Thé@tre et nouvelles technologies, Dijon, Éditions universitaires de Dijon, 2006, p. 47-55. 

  • HÉBERT, Chantal et Irène PERELLI-CONTOS, « L’enseignement du théâtre à l’Université : le cas des études théâtrales à l’Université Laval », Valleyfield/Liège, Les Presses collégiales du Québec/AITU Press – TURLg, 2006, p. 47-50. 

  • HÉBERT, Chantal et Irène PERELLI-CONTOS [dir.], La narrativité contemporaine au Québec. 2. Le théâtre et ses nouvelles dynamiques narratives, Québec, Presses de l’Université Laval, 2004, 318p. 

  • HÉBERT, Chantal, « Le Confessionnal de Robert Lepage ou l’héritage clérical dans le Québec contemporain », dans Brigitte Le Juez [dir.], Clergés et cultures populaires, Saint-Étienne (France), Publications de l’Université de Saint-Étienne, 2004, p.205-213. 

  • HÉBERT, Chantal, « Quand les connaissances historiographiques relancent la recherche théâtrale », dans Hélène Beauchamp et Gilbert David [dir.], Théâtres québécois et canadiens-français au XXe siècle, Montréal, Presses de l’Université du Québec, 2003, p. 401-410. 

  • HÉBERT, Chantal et Irène PERELLI-CONTOS, « L’œuvre de Robert Lepage. Voyage(s) métaphorique(s) et décalage(s) perceptif(s) », dans Dominique Lafon [dir.], Le théâtre québécois 1975-1995, Montréal, Fides, 2001, p. 265-280. 

  • HÉBERT, Chantal et Irène PERELLI-CONTOS, La face cachée du théâtre de l’image, Québec/Paris, Presses de l’Université Laval/L’Harmattan, 2001, 203p. 

  • HÉBERT, Chantal, Marie-Michèle LAPOINTE-CLOUTIER, Denyse NOREAU et Irène PERELLI-CONTOS, « L’hybridité au théâtre. Deux études de cas », dans Robert Dion, Frances Fortier et Élisabeth Haghebaert [dir.], Enjeux des genres dans les écritures contemporaines, Québec, Nota bene, 2000, p.123-154. 

  • HÉBERT, Chantal, « Le théâtre québécois : en osmose avec une société en mutation », dans Alain Bélanger, Sylvie Dion et Nubia Hanciau [dir.], L’Amérique française. Introduction à la culture québécoise, Rio Grande, Presses universitaires de Rio Grande, 1999, p.359-380. 

  • HÉBERT, Chantal et André OUELLETTE, « Représenter la ville. Ville et images de villes dans le théâtre de Robert Lepage », dans Lucie K. Morisset, Luc Noppen et Denis Saint- Jacques [dir.], Ville imaginaire, ville identitaire : échos de Québec, Québec, Nota bene, 1999, p.67- 81. 

  • HÉBERT, Chantal et Irène PERELLI-CONTOS, « L’écran de la pensée ou les écrans dans le théâtre de Robert Lepage », dans Béatrice Picon-Vallin [dir.], Les écrans sur la scène. Tentations et résistances de la scène face aux images, Lausanne, L’Âge d’Homme, 1998, p.171-206. 

  • HÉBERT, Chantal et Irène PERELLI-CONTOS [dir.], Théâtre, multidisciplinarité et multiculturalisme, Québec, Nuit blanche éditeur, 1997, 200p. 

  • HÉBERT, Chantal et Irène PERELLI-CONTOS, « De la mimesis à la mixis ou les jeux analogiques du théâtre actuel », dans Théâtre multidisciplinarité et multiculturalisme, Québec, Nota bene, 1997, p.25-39. 

  • HÉBERT, Chantal, « Coupler le “majeur” et le “mineur” ou l’art des glissements dans le théâtre de recherche », dans Richard Conte et Jean-Claude Le Gouic [dir.], Le mode mineur de la création: actes du troisième Colloque international de poïétique, Lyon, Aléas Éditeur, 1996, p.259-275. 

  • HÉBERT, Chantal, « De la création théâtrale actuelle ou comment on modèle le monde », dans Boubaker Khlouge [dir.], Théâtre et changements sociaux, Tunis, Éditions Sahar, 1995, p.104-119. 

  • HÉBERT, Chantal, « Sounding Board for the Appeals and Dreams of the Québécois Collectivity », dans Joseph Donohue Jr. et Jonathan M. Weiss [dir.], Essays on Modern Quebec Theater, Ann Arbor, Michigan Press University, 1995, p.27-47. 

  • HÉBERT, Chantal, « Broue », dans Gilles Dorion [dir.], Dictionnaire des œuvres littéraires du Québec, tome VI, Montréal, Fides, 1994, p.100-105. 

  • HÉBERT, Chantal, « Le mythe ou la gifle du théâtre populaire », dans Jacques La Mothe [dir.], Les Cahiers des Para-littératures, actes du colloque « Les Mauvais genres » organisé au Centre culturel canadien de Paris en novembre 1989, Liège, Éditions C.L.P.C.F., 1992, p.159-167. 

  • HÉBERT, Chantal, « Claude Meunier : un nouveau burlesque? », dans André Smith [dir.], Claude Meunier, dramaturge, Montréal, VLB, 1992, p.29-47. 

  • HÉBERT, Chantal, « Le théâtre comme métaphore de la société québécoise », dans Claude Schumacher et Derek Fogg [dir.], Small is Beautiful. Small Countries Theatre Conference, Theatre Studies Publications, Glasgow University, 1991, p.224-234. 

  • HÉBERT, Chantal, Le burlesque québécois et américain, Québec, Presses de l’Université Laval, 1989, 331 p. 

  • HÉBERT, Chantal et Gérard THIBAULT, Chez Gérard, la petite scène des grandes vedettes. 1938-1978, Sainte-Foy, Éditions spectaculaires, 1988, 542 p. 

  • HÉBERT, Chantal, Le burlesque québécois; un divertissement populaire, Montréal, Hurtubise HMH, 1981, 302p. 

 

JARDON, Denise

JARQUE, Francisco

Courriel pour le rejoindre: jarque@sympatico.ca

KÈGLE, Christiane

LASNIER, Louise

MALONEY, Gilles

Courriel pour le rejoindre: gilles.maloney@videotron.ca

NADEAU, Vincent

OUELLET, Réal

Courriel pour le rejoindre: real.ouellet@arul.ulaval.ca

PAGÉ, Marthe

Courriel pour la rejoindre: marthepage@videotron.ca

PARENT, Georges-A.

PERELLI-CONTOS, Irène

Courriel pour la rejoindre: Irene.Perelli-Contos@lit.ulaval.ca

PONTBRIAND, Jean-Noël

Courriel pour le rejoindre: jean-noel.pontbriand@lit.ulaval.ca jean-noel.pontbriand@lit.ulaval.ca

Jean-Noël Pontbriand a été chargé de cours au Département des Littératures de 1972 à 1975 avant d’y devenir professeur de littérature québécoise et de création littéraire à partir 1982 et ce jusqu’à sa retraite en 2013. Il est d’ailleurs à l'origine de l'implantation du programme en création littéraire qui a débuté en 1982. Durant sa trentaine d’années d’enseignement, il a dirigé de nombreux mémoires de maitrises et thèses de doctorat et a formé et accompagné plusieurs poètes, dont Michel Pleau avec lequel il a publié une série d’entretiens en 1999 sur la création littéraire, L’écriture comme expérience.  

Reconnu comme écrivain, le professeur Pontbriand a publié, depuis le début des années 1980, plus d’une dizaine de recueils de poésie, plusieurs essais sur la création littéraire, dont Les mots à découvert, publié aux Éditions de la Huit en 2004 et Dérives dans l'enseignement de la littérature, publié aux éditions Nota Bene en 2018, ainsi que deux récits, Taches de naissance et Vous serez comme des dieux publiés aux Éditions Huit. Il a été finaliste au prix du gouverneur général en 1991 pour son recueil Lieux-Passages (Noroît, 1991).  

En 2013, le Prix Jean-Noël-Pontbriand a été instauré par le Bureau des affaires poétiques, en partenariat avec l’Université Laval. Ce prix, nommé en l’honneur du poète et enseignant, vise à reconnaître l’apport d’une personne du milieu de la poésie dans la grande région de Québec. 

Principales publications :  

  • PONTBRIAND, Jean-Noël, Laissez passer l'ombre le cheval suivra, Trois-Rivières, Écrits des Forges, 2020, 116 p. 

  • PONTBRIAND, Jean-Noël, Dérives dans l'enseignement de la littérature !,  Montréal, Nota Bene, 2018, 128 p. 

  • PONTBRIAND, Jean-Noël, Naissances, Trois-Rivières, Écrits des Forges, 2015, 108 p. 

  • PONTBRIAND, Jean-Noël, Les voies de l’inspiration. Essai sur la création littéraire, Québec, Éditions Huit, 2012, 187 p. 

  • PONTBRIAND, Jean-Noël, Vous serez comme des dieux, Québec, Éditions Hui, 2008, 170 p. 

  • PONTBRIAND, Jean-Noël, Taches de naissance, Québec, Éditions de la Huit, 2005, 157 p. 

  • PONTBRIAND, Jean-Noël, Les mots à découvert, Québec, Éditions de la Huit, 2004, 227p. 

  • PONTBRIAND, Jean-Noël, De terre et de feu, Trois-Rivières, Écrits des Forges, 2002, 104 p. 

  • PONTBRIAND, Jean-Noël, L’écriture comme expérience. Entretiens avec Michel Pleau, Québec, Le loup de Gouttière, 1999, 187 p. 

  • PONTBRIAND, Jean-Noël, Résonnances, Montréal, Éditions du Noroît, 1998. 

  • PONTBRIAND, Jean-Noël, Origines, Montréal, Éditions du Noroît, 1994.  

  • PONTBRIAND, Jean-Noël, Écrire en atelier ou ailleurs, Montréal, Éditions du Noroît, 1992, 104 p. 

  • PONTBRIAND, Jean-Noël, Il était une voix suivi de Jack Kérouac blues, Trois-Rivières, Écrits des Forges, 1992. 

  • PONTBRIAND, Jean-Noël, Lieux – Passages, Montréal, Éditions du Noroît, 1991.  

  • PONTBRIAND, Jean-Noël, L’IL NU   la ville   l’agonie, Montréal, Éditions du Noroît, 1989.  

  • PONTBRIAND, Jean-Noël, Éphémérides, Montréal, Éditions du Noroît, 1982. 

  • PONTBRIAND, Jean-Noël, Transgressions, illustré par Céline Racine, Montréal, Éditions du Noroît, 1979. 

  • PONTBRIAND, Jean-Noël, Étreintes, illustré par Célyne Fortin, Montréal, Éditions du Noroît, 1976. 

Sources pour le texte de présentation :  

Sources pour les photographies :  

RASPA, Antoine

Courriel pour le rejoindre: Antoine.Raspa@lit.ulaval.ca

ROY, Irène

Courriel pour la rejoindre: irene.roy@lit.ulaval.ca

SIMARD, Jean-Claude

Courriel pour le rejoindre:  simard.jclaude@videotron.ca

STOCKDALE, John

TÉTU DE LABSADE, Françoise

Courriel pour la rejoindre: francoise.tetu@arul.ulaval.ca

THÉRY, Chantal

Courriel pour la rejoindre: chantal.thery@lit.ulaval.ca

Franco-canadienne, chargée de cours à partir de 1980, Chantal Théry a été professeure titulaire au Département de littérature, théâtre et cinéma de 1987 jusqu’à sa retraite en 2012. Spécialiste des littératures française et québécoise, ses recherches et son enseignement ont comme point de convergence une perspective féministe qui a mené la professeure Théry à s’intéresser, entre autres, aux écrivaines voyageuses ainsi qu’aux écrits et à la vie de l’intellectuelle et professeure Jeanne Lapointe. Cette approche en recherche l’a d’ailleurs conduite à être cofondatrice et membre du comité de rédaction de la revue académique internationale Recherches féministes du GREMF de l’Université Laval à partir de 1986. 

Il importe de mentionner l’apport substantiel de la professeure Théry aux études sur Jeanne Lapointe. En effet, en plus de lui avoir dédié un livre, Jeanne Lapointe. Artisane de la Révolution tranquille (éditions Triptyque, 2013), qui a été en lice pour le prix Jean-Ethier-Bais en 2014, elle a créé le Fonds d’archive Jeanne Lapointe à l’Université Laval en 2005-2006 et été commissaire de l’exposition : « Jeanne Lapointe, pionnière de la Faculté des lettres de l’Université Laval (1937-2007) » en 2007. 

Outre son enseignement et ses recherches, Chantal Théry a contribué de diverses manières au développement du Département. Mentionnons, notamment, son travail en tant que Directrice adjointe à la pédagogie et à l’enseignement de 1995 à 1999 ainsi que son initiative et sa responsabilité dans l’élaboration du dossier de présentation de la candidature de l’écrivaine Marie-Claire Blais au doctorat honoris causa de l’Université Laval en 2008-2009. Elle a, de plus, créé en 2011 la Bourse Théry-Lapointe en aide à la diffusion de travaux de recherche et de création féministes des étudiant.e.s de 2e et 3e cycles du Département des littératures de l’Université Laval en 2011. 

Publications principales  

  • Édition savante de la Relation du voyage de Rouen à la Nouvelle-Orléans (1726-1728) de l’Ursuline Marie-Madeleine Hachard. À paraître aux Presses de l’Université Laval, collection « L’Archive littéraire au Québec ». Série « Monuments », fin 2021. 

  • THÉRY, Chantal, « Chronologie de Jeanne Lapointe (1915-2006) », dans Études littéraires, vol.49, n°1, 2020, p. 95–98. 

  • L’anthologie Jeanne Lapointe, Rebelle et volontaire. Anthologie 1937-1995, (BEAUDET, Marie-Andrée, Mylène BÉDARD et Claudia RABY [dir.], Montréal, Leméac Éditeur (coll. Phares), 2019, 253 p.) lui est dédié : « À Chantal Théry, qui a tant fait pour inscrire durablement Jeanne Lapointe dans la mémoire littéraire et intellectuelle de ce pays. »  

  • THÉRY, Chantal [dir.], Jeanne Lapointe. Artisane de la Révolution tranquille (hommage), Montréal, Triptyque, 2013, 101 p.   

  • THÉRY, Chantal, De plume et d’audace. Femmes de la Nouvelle-France, Montréal / Paris, éditions Triptyque / éditions du Cerf, 2006, 262 p.  

 

THOMAS, Nigel

Courriel pour le rejoindre: jan08@sympatico.ca

WARREN, Paul