20 septembre 2021

Heure: 11h30
Lieu: Pavillon Charles-De Koninck, local 5242

Description de l'événement

Titre: L'aveu en droit pénal dans les droits anciens (grec, romain et juif)

ConférencierAlexandre Stylios, professeur agrégé, Faculté de droit, Université Laval

Pour participer: Exceptionnellement, la conférence aura lieu en présentiel. Dans la mesure où les mesures sanitaires changent et ne le permettent plus, nous redirigerons la rencontre vers Zoom.

Résumé
Concept complexe, polysémique et protéiforme, l’aveu constitue depuis près de 2 millénaires et selon l’expression de Michel Foucault, une formidable machine à produire le vrai. On trouve les premières traces de l’aveu dans les droits anciens. Il n’a pas encore la plénitude, ni l’attraction qu’on lui connaît de nos jours, mais ses différentes conceptions posent les prémices de sa forme moderne. Il est d’abord signe d’impuissance dans le pré-droit grec, puis imaginé dans les pratiques discursives des rhéteurs grecs et par voie de conséquence, sources de tensions dialectiques. Le droit romain l’utilise comme outil de conviction du juge, mais il est aussi utilisé comme une stratégie de défense. Dans le droit juif (halakha), il est source de pénitence et l’institution pénale s’en méfie. Elle l’exclut même de ses règles de preuve. Les droits anciens sont donc annonciateurs d’une histoire de l’aveu avec laquelle il est difficile de rompre.

Informez-vous davantage sur l'Institut d'études anciennes et médiévales