«Le diagnostic rétrospectif face aux nouvelles technologies/ approches interdisciplinaires»

«Le diagnostic rétrospectif face aux nouvelles technologies/ approches interdisciplinaires»

Date : Jeudi 25 janvier 2018

Une présentation du l'Institut des études anciennes et médiévales

En collaboration avec le CIRST, Centre interuniversitaire de recherche sur la science et la technologie. Du 25 au 26 janvier 2018
Pavillon Charles-De Koninck, salle 5242 Le colloque vise à mettre en adéquation les questions complémentaires mais encore dispersées que posent les scientifiques devant le phénomène du diagnostic rétrospectif et celles des chercheurs en sciences humaines, à la lumière des avancées technologiques des vingt dernières années. Instauré au milieu du XIXe siècle, le diagnostic rétrospectif recouvre un ensemble de pratiques visant à établir l’identité d’un état pathologique passé sur la base de sources écrites et non écrites. La nature plurivoque de cet objet appelle à une rencontre des disciplines qui s’y intéressent et qui ont jusqu’ici constitué des savoirs isolés à son égard. Tirant profit de la découverte d’anciens sites funéraires et de nécropoles en Europe et du développement de puissants moyens d’analyse molécularo-génétique, les chercheurs ont aujourd’hui à leur disposition quantité de restes humains susceptibles de contenir des données pertinentes sur les causes de la mort ainsi que sur l’origine et la nature des agents pathogènes. Rassemblant des spécialistes en sciences humaines et biomédicales, ce colloque international et bilingue entend examiner la pertinence et l’actualité du diagnostic rétrospectif en questionnant la position dominante en histoire et de la médecine à l’ère du Big data et en réfléchissant aux enjeux disciplinaires liés à la convergence entre les méthodes de l’histoire et celles des sciences naturelles prenant pour objet le passé. Pour information Programme Source : Anne-France Morand
Institut des études anciennes et médiévales
Anne-France.Morand@lit.ulaval.ca