« La sorcellerie en Nouvelle-France »

« La sorcellerie en Nouvelle-France »

Date : Jeudi 22 septembre 2016

Une invitation des Midis du CIEQ

Jeudi 22 septembre à 12 h
Pavillon Charles-De Koninck, local 5242 Conférencière : Stéphanie Pettigrew, University of New Brunswick À partir de l’exemple de Montréal, cette présentation montrera comment la magie était perçue en Nouvelle-France. Bien que la mémoire de Salem ait marqué l’image que l’on a de la sorcellerie en période coloniale, la Nouvelle-France était loin d’être libre de sorciers et de sorcières. En plus de ses maigres possessions matérielles, le peuple qui a colonisé le pays importa aussi la croyance que le monde qui l’entourait était influencé par le spirituel - et notamment par ceux qui leur voulaient du mal par l’entremise de la sorcellerie. Quelles étaient les étapes mises en place par la jurisprudence française pour contrôler la magie pratiquée par certains individus mal intentionnés? Par ailleurs, quand et comment les gens en Nouvelle-France avaient-ils recours à la magie pour les aider? Entrée libre. Bienvenue à tous et à tous! Pour plus d'information Source :coordination@cieq.ulaval.ca