«Häxan. La sorcellerie à travers les âges, de Benjamin Christiansen (Danemark,1922)»

«Häxan. La sorcellerie à travers les âges, de Benjamin Christiansen (Danemark,1922)»

Date : Mercredi 31 janvier 2018

Dans le cadre du Ciné-Sorcières

Mercredi 31 janvier à 19 h
Pavillon Louis-Jacques Casault, salle 1630 Après une petite pause, le Ciné Moyen Âge reprend du poil de la bête cet hiver pour se transformer, le temps d’une saison, en Ciné-Sorcières. Le champ chronologique sera plus large, en allant du Moyen Âge à l’époque contemporaine, tout en maintenant une exploration à travers différents périodes et genres du cinéma international. La première présentation est le film du réalisateur danois Benjamin Christiansen, Häxan. La sorcellerie à travers les âges, tourné en 1922, qui constitue le premier grand film sur la sorcellerie. À mi-chemin entre le discours historique, le documentaire scientifique et le film d’horreur, Häxan présente la sorcellerie des XVe-XVIIe siècles en se fondant sur les images et comptes rendus de procès de l’époque, que le réalisateur met en scène. Il articule la narration cinématographique au commentaire explicatif, et termine par un parallèle saisissant entre la chasse aux sorcières de jadis et le traitement stigmatisant des femmes diagnostiquées d’hystérie depuis les recherches de J.-M. Charcot. Le traitement visuel est celui de l’expressionnisme des années 1920. Les scènes de possession et de sabbat sont saisissantes.
La version présentée est la version intégrale voulue par Christiansen, remastérisée, colorisée et accompagnée d’une nouvelle bande son de Matti Bye en 2007. Affiche du 31 janvier Prochaines séances:
Jeudi 15 février : Dies irae (Jour de colère), de Carl Theodor Dreyer (Danemark, 1943)
Mercredi 28 février : The Devils (Les diables), de Ken Russel (Angleterre, 1971)
Mercredi 28 mars : Suspiria de Dario Argento (Italie, 1977)
Mercredi 11 avril: Mark of the Devil, de Michael Armstrong (Allemagne, 1970)
 
Toutes les projections auront lieu dans la salle Casault-1630 à 19 h.
Elle seront précédées d’une brève conférence. Entrée libre Source : Félix Charron-Ducharme
Institut des études anciennes et médiévales
Felix.Charron-Ducharme.1@ulaval.ca