« Archéologie de l’hospitalité à la plantation sucrière Betty’s Hope d’Antigua, 1783-1904 »

« Archéologie de l’hospitalité à la plantation sucrière Betty’s Hope d’Antigua, 1783-1904 »

Date : Vendredi 18 novembre 2016

Présentée par le CÉLAT

Vendredi 18 novembre à 16 h
Pavillon Camille-Roy, salle 320
3, rue de la Vieille-Université, Vieux-Québec. Conférencière : Geneviève Godbout, PhD et membre associé du CÉLAT La thèse de doctorat de Geneviève Godbout examine le dîner formel ou "dinner party" et autres pratiques alimentaires à la plantation Betty’s Hope d’Antigua, dans le but d’explorer les politiques du positionnement social et de la distinction sur les plantations sucrières des Caraïbes britanniques durant le long 19e siècle (1783-1904), tant sous l’esclavage qu’après son abolition. Par le truchement des pratiques alimentaires et des relations entre hôtes et invités, "A House in Waiting" combine l’archéologie et l’analyse documentaire pour exposer les relations de travail, d’intimité et d’échange sous-jacentes à la production du sucre durant la période coloniale, spécifiquement dans le contexte de la propriété absentéiste, ainsi qu’au discours civilisant de l’Empire britannique.