45 crédits

Maîtrise en linguistique - didactique des langues - avec mémoire

Renseignements et directives

Contenu

Objectifs

Corps

Ce programme a pour objectifs de permettre à l'étudiant d'approfondir ses connaissances en didactique des langues et d'acquérir une méthode de recherche appropriée.

Il vise l'initiation à la recherche et constitue un préalable aux études de doctorat en linguistique. L'étudiant acquerra cette formation dans des cours et par la rédaction d'un mémoire.

Ce programme donne à l'étudiant l'occasion de procéder à l'étude méthodique de questions soulevées dans le domaine de l'enseignement et de l'apprentissage des langues, afin de contribuer à l'avancement des connaissances aussi bien pratiques que théoriques dans le domaine. Elle suppose, le plus souvent, une approche multidisciplinaire des questions en jeu.

Champs de recherche: acquisition des langues secondes (perspective socioculturelle, perspective de la grammaire universelle et perspective psycholinguistique); psycholinguistique et acquisition des langues secondes, psychologie sociale et acquisition des langues secondes, caractéristiques de l'apprenant d'une langue seconde et différences individuelles; linguistique et acquisition des langues secondes; acquisition du lexique en langue seconde, lecture en langue seconde, écriture en langue seconde, littératie et bilittératie; phonétique corrective en langue seconde, phonétique différentielle; interaction en classe de langue seconde; enseignement des langues secondes axé sur le contenu; didactique en milieu minoritaire, en classe d'accueil ou en immersion; culture et didactique des langues secondes; applications des nouvelles technologies à la didactique des langues secondes; formation des enseignants d'une langue seconde.

Responsable

Corps

Directrice du programme

Johanna-Pascale Roy

418 656-2131 poste 5154

johanna-pascale.roy@lli.ulaval.ca

Compétences linguistiques à atteindre

Corps

Aucune exigence particulière n'est exigée de l'étudiant qui a réussi l'épreuve uniforme de français du ministère de l'Éducation et de l'Enseignement supérieur (MEES) pour l'obtention du diplôme d'études collégiales (DEC) ou encore s'il a fréquenté une université francophone ayant des exigences de connaissance générale du français équivalentes à celles en vigueur à l'Université Laval.

L'étudiant qui ne répond pas aux conditions précitées doit soumettre, en vue de son admission, le résultat obtenu au Test de connaissance de français (TCF), y compris l'épreuve de rédaction. À cet égard, le TCF constitue une exigence à l'admission.

L'étudiant doit obtenir un résultat d'au moins C2 au TCF. Cependant, l'étudiant qui a obtenu le niveau C1 doit, une fois à l'Université Laval, passer le test de français actuellement administré par les programmes de deuxième et troisième cycles en linguistique; selon ses résultats, il pourrait se voir imposer certains cours de français langue seconde. La réussite de ces cours constitue une condition de poursuite des études.

La direction de programme pourra exceptionnellement offrir à l'étudiant qui n'a pas atteint le niveau requis une scolarité préparatoire comprenant uniquement des cours de mise à niveau en français. La réussite de ces cours constituera une condition de poursuite des études.

Il est à noter que tout cours de langue suivi par l'étudiant est non contributoire à son programme.

Le candidat doit aussi avoir une connaissance de l'anglais lui permettant de lire et de comprendre cette langue. Avant son admission à la maîtrise, il doit réussir le cours ANL-2020 Intermediate English II avec au moins la note C ou encore s'inscrire au test de classement en anglais (TOEIC) et obtenir une note globale égale ou supérieure à 675 dont le résultat du volet lecture est égal ou supérieur à 350. S'il n'atteint pas le niveau souhaité, soit ANL-3202 Reading II, il se voit imposer une mise à niveau non contributoire à son programme, dont la réussite est une condition de diplomation.

Travail de rédaction

Corps

Mémoire

Le mode de présentation des résultats de la recherche est le mémoire. Celui-ci est évalué par au moins trois examinateurs. Les modalités de présentation et d'évaluation du mémoire sont précisées sur le site de la Faculté des études supérieures et postdoctorales.

Le mémoire est un exposé écrit dans lequel sont présentés les résultats d'un travail de recherche qui démontre les aptitudes de l'étudiant à traiter systématiquement d'un sujet pertinent à la discipline ou au champ d'études choisi. Il doit refléter ses capacités d'analyse et de synthèse, de même que sa maîtrise de la terminologie et des outils propres à son domaine d'activité (théories, concepts, méthodologie, documentation, etc.). Le mémoire sert aussi à démontrer que l'étudiant sait rendre compte de sa recherche d'une façon claire et cohérente, tout en respectant les normes appropriées à son champ d'études. Il illustre également la compétence de l'auteur à maîtriser la langue dans laquelle il rédige. Le mémoire est essentiellement un exercice méthodologique et d'initiation à la recherche. Il comporte entre 80 et 100 pages.