48 crédits

Maîtrise en communication publique - journalisme international

Renseignements et directives

Contenu

Objectifs

Corps

Ce programme de formation de 48 crédits, par un ensemble cohérent d'activités diverses, cherche à atteindre les objectifs du deuxième cycle dans le champ de la communication publique. Il vise l'approfondissement des connaissances et la maîtrise des habiletés et des aptitudes nécessaires à l'analyse critique (cheminement avec essai) ou à la pratique professionnelle (cheminement avec stage).

La communication publique est définie comme l'ensemble des phénomènes de production, de traitement et de diffusion de l'information relative aux débats et aux enjeux publics. Cette information est non seulement le fait des médias, mais aussi des institutions, entreprises, mouvements et groupes qui interviennent sur la place publique.

Cheminement avec essai

Au terme de ce cheminement, le diplômé :

  • aura acquis des capacités de conceptualisation, d'analyse critique et d'évaluation des institutions, des processus et des pratiques de la communication publique;
  • aura acquis, en tant que professionnel, une attitude critique par rapport à sa pratique et à celle de son milieu;
  • aura développé sa capacité de réfléchir sur son action et de faire évoluer la pratique dans son domaine;
  • sera capable de présenter par écrit et de façon claire et cohérente un essai, comprenant l'examen d'un problème, d'un enjeu professionnel ou encore d'une question pratique ou théorique de la communication publique à l'aide des méthodes, des concepts ou des modèles étudiés au cours de la scolarité.

Cheminement avec stage

Au terme de ce cheminement, le diplômé :

  • aura développé sa compétence et ses habiletés professionnelles en communication publique;
  • saura appliquer les méthodes propres à son domaine de pratique;
  • aura acquis, en tant que professionnel, une attitude critique par rapport à sa pratique professionnelle et à celle de son milieu;
  • sera capable de présenter par écrit et de façon claire et cohérente un bilan de stage présentant l'organisation d'accueil et les productions réalisées ainsi qu'un rapport réflexif visant l'examen d'un problème, d'un enjeu professionnel ou encore d'une question pratique ou théorique à partir de son expérience dans l'organisation d'accueil.

Profils d'études

Corps
Profil international

L'étudiant inscrit à un programme de maîtrise sans mémoire intéressé à se prévaloir du profil international est invité à prendre contact avec la direction de programme afin de connaître les conditions d'admissibilité à ce séjour d'études.

Responsable

Corps

Directeur du programme

François Demers

418 656-2131 poste 2833

francois.demers@com.ulaval.ca

Remarques sur les cours

Corps

Le cours COM-6034 Actualité internationale comporte un séjour d'étude obligatoire à New York et à Washington, D.C., pendant la semaine de lecture. Il donne lieu à une évaluation formelle. L'étudiant doit : débourser les frais liés à ce voyage; s'assurer de la validité de ses documents (passeport, visa, etc.); être disponible pendant la semaine de lecture.

Essai

Ce cheminement s'adresse à l'étudiant qui souhaite approfondir une réflexion autonome et critique sur les pratiques et les phénomènes de communication publique. Il consiste essentiellement en un ensemble de cours (36 crédits) et de travaux complémentaires conduisant à la présentation d'un essai (12 crédits).

L'essai est une activité de synthèse de fin de scolarité au cours de laquelle l'étudiant examine, à l'aide des méthodes appropriées, un problème ou un enjeu de la communication publique. L'essai compte normalement de 40 à 50 pages. L'essai est évalué par le professeur qui agit comme conseiller et par un autre évaluateur, choisi par la direction de programme à la suggestion du conseiller. L'essai donne lieu à une note établie selon le système de notation alphabétique.

Stage

Pour être admis au cheminement avec stage, une moyenne cumulative de 3,5/4,33 est exigée au terme des 12 premiers crédits de scolarité. L'offre de stages est par ailleurs limitée par le nombre de places disponibles et les ressources liées à l'encadrement des étudiants.

Le stage doit donner lieu à deux productions écrites : un bilan de stage et un rapport réflexif. Le bilan de stage, d'une quinzaine de pages, est évalué par la personne responsable des stages; le rapport réflexif, d'environ vingt-cinq pages, est évalué par le professeur qui dirige l'étudiant. Les deux travaux donnent lieu à une note établie selon le système de notation alphabétique.