Programme de baccalauréat en histoire de l'art de l'Université Laval

90 crédits

Baccalauréat en histoire de l'art

Témoignages

Contenu
Corps

eve-dumais.jpgEve Dumais

Diplômée du baccalauréat en histoire de l’art et du diplôme d’études supérieures spécialisées en muséologie, muséologue et chargée de projet d’exposition

«Mon baccalauréat en histoire de l’art a alimenté ma soif de connaissances et mon imaginaire, en m’offrant l’occasion de découvrir des artistes et surtout de m’ouvrir à leurs visions du monde. Aiguiser ma rigueur intellectuelle, cultiver le plaisir de la recherche et exprimer ma pensée de manière logique et originale ont été des éléments déterminants de ma formation.

Par la suite, mes études supérieures en muséologie m’ont permis de déployer à fond ma créativité et de reconnaître les forces que j’avais en moi, bref de foncer! Il n’y a pas de recette dans un projet d’exposition, il faut toujours relever de nouveaux défis. Ma formation m’a préparée à user d’audace et surtout à me réinventer à chaque projet.

J’ai aujourd’hui la chance de travailler sur des projets exceptionnels, avec des gens de partout dans le monde et d’être en contact avec des sujets variés à chacune des expositions qui me sont confiées. Mes études à l’Université Laval m’ont permis de réaliser mes aspirations et mon désir, un peu fou, de vouloir pratiquer un métier créatif.»

Corps

aude-gendreau-turmel.jpgAude Gendreau-Turmel

Diplômée du baccalauréat et de la maîtrise en histoire de l’art, chercheuse invitée à l’Université de la Colombie-Britannique

«Au sein du programme d’histoire de l’art, j’ai développé de bonnes connaissances générales des divers courants artistiques, et j’ai pu approfondir ma compréhension de ceux qui me passionnaient. Mes études m’ont permis d’acquérir la rigueur intellectuelle et la pensée analytique nécessaire pour concevoir et structurer des projets de recherche longs de façon cohérente. En explorant plusieurs centres d’archives, j’ai appris à maîtriser les différents outils dont on doit faire usage pour mener à bien une recherche. Le programme m’a poussée à développer mes compétences rédactionnelles, mais aussi, par le biais du travail d’équipe et de mon implication dans le milieu académique, à collaborer efficacement avec autrui et à communiquer oralement de manière claire et concise, ce qui s’avère être un atout de première main sur le marché de l’emploi. Grâce au support dont j’ai pu bénéficier, j’ai été reçue à titre de chercheuse invitée à la University of British Colombia (UBC) dans le cadre de mes études de deuxième cycle, une expérience fort enrichissante.»