La route du Pays-Brûlé

La route du Pays-Brûlé

La route du Pays-Brûlé

3 mai 2016

Le patriotisme québécois a quelque chose du disque qui saute. Devant l’austérité, les « vraies affaires » et le Québec pressé d’arriver on ne sait trop où, son langage semble ancien, déphasé, inopérant. La fierté de ce que nous sommes est à chercher ailleurs que dans l’amour du pays. Mais si un nouveau patriotisme, revivifié, plus prospectif que nostalgique, permettait de repenser un Québec à la hauteur de son temps ? Jonathan Livernois essaie ici de déboulonner son premier patriotisme pour mieux en envisager de nouvelles formes, collectives. Au menu : la déchirure dans sa chemise Mackinaw, les mensonges de son ancêtre patriote, le retour des Belles histoires des pays d’en haut et la route du Pays-Brûlé, qu’on empruntera à ses risques et périls. Avec des photographies de Justine Latour.

À paraître le 19 mai 2016, Atelier 10