Cahier des études anciennes 53 (2016) : Katabasis

Cahier des études anciennes 53 (2016) : Katabasis

Cahier des études anciennes 53 (2016) : Katabasis

25 août 2016

Dès qu’on pose le pied sur le terrain mythique des voyages infernaux, l’abondante littérature moderne délaisse en effet la catabase et la représentation du royaume des ombres pour se focaliser sur les aspects dramatiques, tels les fabuleux exploits des héros aux prises avec nombre de monstres plus affreux les uns que les autres. Quant aux rituels de catabase proprement dits, les sources en parlent mais les décrivent peu. En conséquence, les contextes cultuels et culturels précis se trouvent souvent négligés ou brouillés. L’absence d’une synthèse récente se fait cruellement sentir, qui fasse aussi la part belle aux détails « annexes » des katabáseis, toujours laissés pour compte, tels les paysages brumeux qui hantent les incursions dans l’Au-delà, ou les bruits assourdissants, sifflements, martèlements, hurlements ou autres, qui sans cesse les accompagnent. Catabase mythique et catabase rituelle ne peuvent pas être séparées dans l’analyse, ou alors le moins possible. Fragmenter le phénomène, c’est se priver d’une réponse tout court. Les contributions réunies dans ce volume, riches de nouvelles pistes conceptuelles, permettent de désenclaver la recherche, de dégager les thèmes de la katábasis de leur « gangue » mythique, littéraire ou rituelle et de les réinscrire dans le cadre plus large des significations culturelles, philosophiques et religieuses, tout en prêtant attention au problème essentiel des contextes, des relectures et des recouvrements. Cahiers des études anciennes 53 (2016): Katabasis http://etudesanciennes.revues.org/896