French as a Second or Foreign Language at École de langues UL

Français langue étrangère ou seconde

Avec plus de 200 millions de locuteurs sur les 5 continents, le français est la langue étrangère que l’on apprend le plus souvent après l’anglais. L’étude du français permet non seulement de découvrir un riche univers culturel, notamment dans les domaines des arts, de la science et de l’architecture, mais représente aussi un atout pour toute personne qui envisage une carrière à l’international.

Introduction

Pourquoi choisir cette langue

Contrairement aux idées reçues, le français n’est pas une langue difficile. On peut très vite communiquer en français après quelques leçons. C’est une langue qui demande une certaine précision, mais sa richesse permet d’exprimer une multitude de nuances. Apprendre le français aide à apprendre d’autres langues latines (l’espagnol, l’italien, le portugais, le catalan ou le roumain), mais aussi l’anglais puisque le français a fourni plus de 50% du vocabulaire anglais actuel.

La connaissance du français est particulièrement précieuse si vous suivez des cours dans un programme d’études à l’Université Laval. Nos cours vous aideront à réussir votre cheminement.

Test de compétences langagières

L’École de langues transmet un test de classement en français pour non-francophones gratuit, en ligne, aux futurs étudiants qui font une demande d’admission aux cours de FLE. L’École reconnait l’équivalence des résultats obtenus aux tests suivants: TFI, DELF, TCF et TEF.

Bourses et aide financière

Plusieurs bourses et types d'aide financière sont offerts aux étudiants de l’École de langues, dont plusieurs bourses de 400$ couvrant les frais de scolarité et d'encadrement d'un cours de 3 crédits, pour les étudiants admis dans les programmes de 2e ou 3e cycle.

Renseignez-vous sur nos bourses d'appui à l'apprentissage du français en écrivant un courriel à fle@elul.ulaval.ca.

Informez-vous sur toutes les possibilités de financement

Carrières et emplois

Étudier le français peut vous conduire à poursuivre vos études au Québec ou à envisager de vous y établir. Vous pourrez vous préparer à des carrières variées, que ce soit en traduction, en communication, en administration, au gouvernement ou dans le secteur privé, ou dans une des nombreuses organisations internationales dont le français est la langue de travail.

Explorez les possibilités de carrières

Témoignage

Jeffrey Parmet, étudiant dans les programmes de Français langue étrangère ou seconde et de Rêver en français

Jeffrey Parmet

Étudiant dans les programmes de Français langue étrangère ou seconde et de Rêver en français

Le 1er but de mon voyage au Québec c’était d’avoir une meilleure compréhension du français. Le programme «vivre en français» accompagné par le programme FLE, m’ont enseigné beaucoup. Les cours m’ont enseigné de la grammaire, le vocabulaire, et les corrections phonétiques, les Québécois m’ont enseigné des expressions et du slang, et l’environnement m’a enseigné la culture. Les animateurs du programme ont créé un environnement positif pour le développement du français avec les activités facultatives et les ateliers. Somme toute, le programme m’a aidé à comprendre le français de nouvelles façons et avec une perspective plus proche.

Monica Gehrig, diplômée au certificat en français langue étrangère

Monica Gehrig

Diplômée au certificat en français langue étrangère, niveau intermédiaire avancé

Je suis une étudiante du Certificat en français langue étrangère niveau intermédiaire avancé à l’Université Laval. Avant de venir au Québec, je travaillais et j’ai complété une maîtrise dans le domaine de l’éducation et de la communication en environnement. J’ai toujours travaillé pour des organismes qui offraient leurs programmes en anglais et en français. Je ne pouvais toutefois enseigner qu’en anglais. Je voulais être capable d’offrir les programmes dans les deux langues officielles du Canada. J’ai donc choisi l’Université Laval en raison de son importance historique pour la francophonie et de la bonne réputation de l’École de langues. Les enseignants et les animateurs sont effectivement merveilleux! D’autres raisons m’ont poussée à étudier le français. Une partie de ma famille vient du Québec et je voulais mieux connaître son histoire. Apprendre le français était également un rêve pour moi pendant ma jeunesse. Mon objectif est de demeurer à Québec et de travailler dans le domaine de l’éducation et de la communication en environnement. J’espère que je pourrai travailler pour un organisme à but non lucratif, pour l’Université Laval ou pour le gouvernement. Les études à l’Université Laval m’aideront à apprendre le français, à avoir beaucoup de plaisir et bien sûr à atteindre mon objectif!

Pour information

Thérèse Guay
Conseillère pédagogique

418 656-2131, poste 406714

Pavillon Charles-De Koninck, bureau 2317 C

Angèle Grenier
Conseillère associée

418 656-2131, poste 404307

Pavillon Charles-De Koninck, bureau 6269