Ferme de Cadet chantier-école en archéologie - ULaval

Nouveau site du chantier-école en archéologie

4 juin 2021

Le chantier-école en archéologie de l'Université Laval est maintenant installé sur un tout nouveau site de fouilles: la ferme de Cadet. Les étudiantes et étudiants des 1er et 2e cycles auront l'occasion, pour les 4 prochaines années, d'effectuer des travaux pratiques sur ce terrain vacant appartenant à la Compagnie Saint-Charles et situé au 1460, boulevard Wilfrid-Hamel, dans l’arrondissement des Rivières.

L'équipe de recherche est composée des professeures Allison Bain et Karine Taché, des étudiantes à la maîtrise Rachel Archambault et Mélissa Labonté-Leclerc ainsi que de Caroline Parent, professionnelle de recherche. Par ailleurs, cette année, 25 étudiantes et étudiants du baccalauréat en archéologie et 5 étudiantes et étudiants à la maîtrise pourront profiter de ce chantier pour mettre en pratique leurs connaissances.

Pour connaître leurs plus récentes découvertes, suivez la page Facebook du chantier-école.

Pour le moment, bien que les consignes de la Santé publique y soient suivies à la lettre, le site est fermé au public en raison du contexte sanitaire.

La ferme de Cadet

Nommé en l'honneur de M. Joseph-Michel Cadet, riche homme d’affaires, munitionnaire général du Roi et propriétaire des lieux entre 1752 et 1766, le site de la ferme de Cadet est particulièrement bien préservé et détient un fort potentiel archéologique. Depuis la fin du 17e siècle, cette terre agricole fertile a appartenu à de nombreux propriétaires, qui l’ont occupée ou qui l’ont fait exploiter par des tiers. En 1827, le charpentier naval William Bell s’installe sur cette ferme avec sa famille. Ses fils, William et David, établissent en 1845 une manufacture de poteries, pipes à fumer, briques et tuyaux dans le coin sud-est de la terre, sous l’actuelle intersection du boulevard Wilfrid-Hamel et de l’avenue Saint-Sacrement. La terre demeura dans la famille Bell jusqu’en 1945, où elle a été cédée à la Compagnie du cimetière Saint-Charles. Les bâtiments de ferme ont brûlé et ont été démolis en 1948, puis le terrain est demeuré principalement inoccupé depuis.

En 2019, des fouilles réalisées par la Ville de Québec ont permis de mettre au jour les vestiges d’au moins 3 bâtiments et des milliers d’artéfacts, dont certains datent du début du 18e siècle. Les recherches des étudiantes et étudiants du chantier-école permettront de mieux retracer l’évolution de ce site agricole et de comprendre les modes de vie de ses anciens habitants.

Source: communiqué de la Ville de Québec

Le chantier-école en archéologie

Depuis plus de 30 ans, le chantier-école en archéologie de l'Université Laval a amené des dizaines d’étudiants à recevoir une formation universitaire de 1er et 2e cycles sur les différentes techniques et connaissances reliées à l’archéologie de terrain. Les multiples fouilles qui s'y sont déroulées ont permis de dévoiler la richesse du passé de divers sites d'importance qui l'ont accueilli dans la ville de Québec et sa région, dont l'îlot des Palais, le site Anderson, le site du palais de l'Intendant, l'îlot Hunt, le domaine de Maizerets et le manoir Mauvide-Genest. Des fouilles ont également été réalisées à Lac-Saint-Charles, à Saint-Augustin-de-Desmaures, à La Prairie et au fort Saint-Jean, à Saint-Jean-sur-Richelieu.