Livre ouvert sur écran bleu

Littérature québécoise et intelligence artificielle: un nouveau projet pour René Audet

12 mars 2020

René Audet, professeur au Département de littérature, théâtre et cinéma et directeur du Laboratoire Ex situ. Études littéraires et technologie, participe à l’un des trois premiers projets innovants soutenus par l’Observatoire international sur les impacts sociaux de l’intelligence artificielle (OBVIA) de l’Université Laval.

Intitulé «Mettre l’IA au service de la diversité des expressions culturelles : une exploration des conditions à remplir pour que les algorithmes de recommandation favorisent la découvrabilité des œuvres littéraires québécoises dans l’environnement numérique» et dirigé par Véronique Guèvremont (Faculté de droit), ce projet a pour objectif «d'identifier, en collaboration avec les divers acteurs du secteur du livre et de l’édition au Québec, les conditions à mettre en place pour que les algorithmes de recommandation et l’IA favorisent la découvrabilité des œuvres littéraires québécoises dans l’environnement numérique (disponibilité, accessibilité et visibilité).»

À propos du Laboratoire Ex Situ. Études littéraires et technologie
Dirigé par René Audet (LTC), «Le Laboratoire Ex situ est une infrastructure de recherche financée par la Fondation canadienne pour l’innovation. Il est situé au Département de littérature, théâtre et cinéma de l’Université Laval. Le Laboratoire a pour principal mandat la recherche et l’expérimentation de moyens de diffusion en sciences humaines, notamment en édition numérique, en plus d’accompagner et de supporter la recherche en études littéraires, dans le champ de la littérature contemporaine et des études québécoises. Le Laboratoire est également l’unité d’accueil du Pôle Québec du projet Littérature québécoise mobile

À propos de l’OBVIA
«Implanté en 2019, l’Observatoire International sur les impacts sociétaux de l’intelligence artificielle et du numérique est un regroupement de plus de 180 chercheurs soutenu par les Fonds de recherche du Québec. Il a notamment pour mission de promouvoir l’innovation responsable en contribuant à l’avancement des connaissances sur les enjeux soulevés par l’intelligence artificielle et le numérique.»