Ecole de langues, FLSH, Université Laval

Expliquer le français autrement: des pistes pour aborder certaines difficultés particulières avec les étudiants allophones

7 novembre 2019

Nouvel article de Marc Lafontaine, enseignant au Département de langues, linguistique et traduction

Les Centres d'aide en français (CAF) du réseau collégial éprouvent certaines difficultés lorsqu'il s'agit de venir en aide à un étudiant dont la langue maternelle n'est pas le français. Les erreurs que les allophones commettent ne trouvent pas nécessairement écho lorsque des éléments d'une grammaire plus "traditionnelle" leur sont proposés. La confusion demeure lorsqu'il s'agit de choisir le bon temps de verbe, ou le bon déterminant, selon le genre notamment ou encore, selon qui possède quoi. Ainsi verrons-nous des erreurs comme *la musée ou "ce sont *mes enfants" alors que le contexte sous-entend les deux parents, laissant alors penser qu'il s'agit du fruit d'un premier mariage. Le contenu de cet article donne un avant-goût de l'expertise développée dans le programme de formation des futurs enseignants de français langue seconde. L'article est pu blié dans la revue Correspondance du site CCDMD (vol. 25, no 2)