Logo Université Laval Logo Université Laval

Faculté

Nuit de la création 2012

Quatrième édition : Une grande fête nocturne du printemps

Affiche de la nuit de la création 2012ChansonRécitThéâtreLe 30 mars 2012, plus de 150 étudiants ont contribué au succès de la Nuit de la création, organisée par la Faculté des lettres et le Musée national des beaux-arts du Québec, en collaboration avec la Faculté de musique et la Faculté d’aménagement, d’architecture et des arts visuels.

Plus de 2 000 personnes ont assisté à la quatrième édition de la Nuit de la création qui se tenait sur le thème « Nocturne » au Musée national des beaux-arts du Québec. Les organisateurs de l’événement dressent un bilan exceptionnel de cette quatrième édition. La présence de Biz du groupe Loco Locass, parrain d’honneur de l’événement, a été fort appréciée par le grand public. Cette année, ce sont plus de 150 étudiants qui ont contribué au succès de la Nuit de la création.

Parmi les moments forts de la soirée, mentionnons Le cabinet des idées reçues, une activité organisée par Pierre-Luc Landry et Cassie Bérard. Cet atelier d’écriture prenait place dans la rotonde du rez-de-chaussée du Musée. « Allant à l’encontre de l’idée que l’écriture est une activité habituellement solitaire et personnelle, les étudiants de ce projet ont choisi de ne pas seulement "l’exposer" comme dans un musée, mais aussi de faire participer le public », souligne Guillaume Pinson, vice-doyen à la recherche et au développement de la Faculté des lettres. Mentionnons que les textes seront disponibles bientôt sur le site de la revue en ligne Le crachoir de Flaubert.

Carol-Ann Belzile Normand a offert une performance magnifique dans Les Météores contre l’Univers, où l’art visuel et la peinture se sont croisés grâce à un dispositif multimédia. Dans le spectacle Aurore boréale, Caroline Gignac a su livrer un texte des plus touchants dans une performance théâtrale sur un fond musical livré par le pianiste Patrick Robichaud. De son côté, Le cabinet des curiosités, présenté par Joannie Houle Beaudoin, a permis aux spectateurs d’assister à une performance théâtrale des plus surprenantes en les invitant à entrer en petits groupes dans un cabinet de toilette métamorphosé.

L’Enfant-Lune, texte d’Émilie Provost, a su mettre en valeur la thématique de cette année, soit le côté onirique et obscur de la nuit avec un conte à la fois bouleversant et touchant. La représentation occupait l’espace central de l’atrium du Musée. Dans Perle & Lara présentent Nina, Nadia Beaudry a convié les spectateurs à entrer dans l’univers du rêve par le biais de différents personnages féminins très colorés et aussi sombres.

Parmi les moments mémorables, ajoutons aussi le Cabaret Osez Oser qui rendait hommage aux cabarets d'époque et qui a attiré une foule considérable. Au chaud dans Emma deux a fait vivre au grand public une lecture théâtralisée d’une nouvelle écrite par Micheline Lévesque. Les arts visuels ont aussi été bien représentés, notamment par la présence de Owen Wandering avec Aube&Aurore, une exposition sculpturale de deux panneaux en contreplaqué, soutenus sur des pieds triangulaires en acier, qui constituaient des allégories de l’aube et de le l’aurore. La soirée s’est terminée un peu avant 3 h du matin au rythme endiablé du groupe de Mélanie Lalancette, Melvis and the Jive Cats.

Résultat d’une collaboration entre la Faculté des lettres et le Musée national des beaux-arts du Québec, à laquelle sont invitées la Faculté de musique et la Faculté d’aménagement, d’architecture et des arts visuels, la Nuit de la création vise à mettre en valeur de jeunes artistes dans un environnement où ils peuvent échanger avec le public. « Le nombre de projets présentés cette année, plus de 45, démontre bien la vitalité artistique et créative des étudiants de l’Université Laval. Les longues files d’attente dans les salles et même à l’entrée extérieure du Musée démontrent que nous sommes victimes de notre succès. La Nuit de la création est maintenant un grand rendez-vous artistique printanier à Québec. Des idées sont déjà sur la table pour répondre l’an prochain à ce grand intérêt du public », rappelle Guillaume Pinson.

Source : Au Fil des événements

Programme

www.facebook.com/nuitdelacreation/