Logo Université Laval Logo Université Laval

Faculté

Nuit de la création 2011

Bilan de la troisième édition

Une veille sur le thème de l'engagement

Au Fil des événements

Le vendredi 25 mars, plus de 1 300 personnes ont assisté à la troisième édition de la Nuit de la création qui se tenait sur le thème de l’engagement au Musée national des beaux-arts du Québec. Les organisateurs de l’événement dressent un bilan très positif de cette édition. Parmi les moments forts de la soirée, mentionnons le concert d’Anne Sylvestre, marraine d’honneur de cette édition; pour la dernière chanson, Jorane est venue l’accompagner. Il faut dire que les deux artistes se rencontraient pour la première fois. Cette prestation remplie d’émotions a fait vibrer la foule. Précisons que le coup d’envoi officiel a été donné en présence de quelques invités d’honneur, dont la chanteuse Jorane et Marie Gignac, directrice du Carrefour international de théâtre.
   
« L’édition de cette année se voulait plus interactive, souligne Guillaume Pinson, vice-doyen à la recherche et au développement de la Faculté des lettres. Plusieurs spectateurs ont été sollicités pour écrire leurs propres engagements sur un bout de papier et, grâce à la magie de la technologie, on voyait apparaître ces messages sur des écrans. Certains visiteurs ont aussi participé à la création d’une œuvre collective dans le Grand Hall du Musée, un volet participatif qui a été fort apprécié du grand public. Rien n’a été négligé pour faire de cette troisième édition un vif succès. D’ailleurs, toutes les salles d’expositions étaient ouvertes cette année. »
   
Parmi les moments mémorables, soulignons Le Trajet, une performance théâtrale qui s’est déroulée dans le grand ascenseur du Musée et dont l’objectif était de susciter des émotions liées au degré d’implication dans la société, et ce, dans un espace restreint. Hormis les différentes prestations musicales de la formation CEA et des étudiants de la Faculté de musique, les spectateurs ont pu entendre des lectures dans les salles d’exposition. « Sur le plan visuel, on a voulu évoquer la rêverie en démontrant que les écrits sont aussi des traces d’engagement, souligne Guillaume Pinson. Par exemple, des étudiants ont suspendu des livres dans les cellules du pavillon Charles-Baillargé parce que l’engagement est fragile, il est libérateur et dangereux à la fois. »
   
Résultat d’une collaboration entre la Faculté des lettres, le Musée national des beaux-arts du Québec, la Faculté de musique et la Faculté d’aménagement, d’architecture et des arts visuels, la Nuit de la création vise à mettre en valeur de jeunes artistes dans un environnement où ils peuvent échanger avec le public.

Programme

Voir la vidéo sur ulavaltv

Voyez aussi les moments forts de la Nuit de la création 2009 et de la Nuit de la création 2010!

Page Facebook de la Nuit de la création 2011