Logo Université Laval Logo Université Laval

Faculté

Nuit de la création 2010

Bilan de la deuxième édition

VaillancourtThéâtreHanselVigneault

Après une première édition flamboyante, La Nuit de la création était de retour pour une deuxième édition qui a eu lieu le jeudi 25 mars 2010. Une fois de plus le Musée national des beaux-arts du Québec, partenaire de l'événement, a gracieusement ouvert ses portes à plus d'une centaine d'étudiants. Si le plus gros contingent était fourni par les jeunes créateurs de la Faculté des lettres, l'invitation avec été lancée à la Faculté de musique et à l'École des arts visuels. Succès sur toute la ligne! À partir de 20 heures les étudiants ont investi les lieux et proposé des performances variées. Le thème de cette année était « Hommages ».

Objectifs pédagogiques

La Nuit de la création s'impose désormais comme un rendez-vous phare des activités annuelles de la Faculté des lettres. Cette seconde édition a confirmé le bien-fondé d'une telle formule, qui permet aux étudiants des trois cycles de présenter à un public nombreux des activités de recherches-créations, des laboratoires ou encore des réalisations effectuées dans le cadre d'un cours. La Nuit permet de faire rayonner la création universitaire, elle ouvre la Faculté des lettres à la cité et à son milieu et, bien souvent, elle donne aux étudiants l'occasion d'aller à la rencontre d'un premier public. Cette année encore, les professeurs Robert Faguy (théâtre) et Alain Beaulieu (création littéraire) ont contribué au succès de la Nuit en mobilisant leurs étudiants. À la Faculté de musique, le professeur Serge Lacasse et la chargée d'enseignement Yvaine Gagnon ont convaincu plusieurs de leurs étudiants de se lancer dans l'aventure, tout comme l'a fait le professeur Jocelyn Robert de l'École des arts visuels. Mais la Nuit de la création est encore plus que cela, car sa formule est ouverte à tous les étudiants (hors activité créditée) et elle invite des artistes professionnels!

Un grand succès

Cette seconde Nuit de la création a connu un succès exceptionnel : plus de 1000 personnes ont franchi ce soir-là les portes du Musée national des beaux-arts! L'invité d'honneur de la Nuit était le sculpteur Armand Vaillancourt, artiste bien connu qui a marqué l'histoire de l'art au Québec et à travers le monde. Pour l'occasion, Monsieur Vaillancourt a offert une performance en direct haute en couleur.

Parrain enjoué de la Nuit, Armand Vaillancourt a reçu un hommage près de son œuvre exposée au Musée, « L'arbre de la rue Durocher ». Armand !, texte écrit par Jean-François Hamel, a été interprété par le comédien Fabien Cloutier dans une mise en scène de Patric Saucier. Ce moment de la soirée, où le public était réuni autour du sculpteur, aura sans aucun doute marqué de manière forte la 2e Nuit de la création. Le parrainage de M. Vaillancourt a beaucoup inspiré les étudiants.

Le programme de cette 2e Nuit était diversifié et riche. De nombreuses salles d'expositions, la plupart des espaces publics du Musée, le Grand Hall et l'Auditorium ont servi de lieux des performances. Le groupe MerZsonaTe et son metteur en scène Philippe Savard ont déambulé dans l'ensemble du Musée. Un Jardin de statues (hommage à l'œuvre de Michel Tremblay) s'est animé dans la rotonde du rez-de-chaussée du pavillon Gérard-Morisset, pendant que les étudiants d'histoire de l'art animaient la salle 2. Dans le pavillon Charles-Baillairgé, l'étudiante de doctorat Émilie Martz-Kuhn présentait J'ai quinze ans de naissance, un laboratoire ravivant les mémoires multiples du génocide rwandais de 1994. Dans l'Auditorium se sont produits notamment l'artiste en arts visuels Hélène Matte (Dit-section), la chanteuse Nathalie Lessard (offrant des hommages percutants à divers poètes et chansonniers québécois) et plusieurs étudiants auteurs-compositeurs (Marie-Andrée Mathieu, Héra Ménard et Geneviève Paré).

Le Grand Hall a vibré au son du groupe de jazz vocal étudiant Jazz Affair dirigé par Jean-François Lambert, pendant que le public était plongé dans une expérience immersive (Hommages cathodiques) réalisée par les étudiants du cours Cinéma et vidéo expérimental de Robert Faguy. Au salon Paul-Rainville et dans la salle d'exposition no 1 avaient lieu des lectures publiques du cours Création littéraire et les autres arts (prof. Alain Beaulieu). Et ce n'est là qu'un tout petit aperçu de ce que le public a pu apprécier de cette 2e Nuit de la création où ont été présentés plus d'une trentaine d'événements et performances différents ! Pour la 2e année consécutive, une étudiante de 2e cycle, Andréanne Lafleur-Caouette, a pris en charge la tâche titanesque de la production technique de l'événement, assistée d'Éric Forcier et de Majid Tounsi. Plusieurs mises en lecture ont été confiées à Élizabeth Plourde, étudiante de 3e cycle et chargée de cours au Département des littératures, qui a également assuré une grande partie de la direction artistique de la Nuit.

Le Musée est un espace extraordinaire que les étudiants ont investi avec inventivité. Dans un escalier, on pouvait croiser les petites marionnettes du Théâtre de la Malle, qui rendaient hommage à Félix Leclerc. Dans le recoin d'un couloir, le public était intrigué par l'Éloge de l'armée russe constitué d'un disque vinyle givré qui fondait lentement, libérant progressivement des chants militaires, une œuvre de Nataliya Petkova. Dans l'une des mezzanines du pavillon Baillargé, un théâtre d'ombre racontait l'histoire d'Hansel et Gretel à un public captivé. Plus haut encore, le Castelet électronique était animé d'Une forme tombée du ciel, présentation de Keven Dubois.

Rendez-vous en 2011!

Cette année encore, la Nuit de la création était intégrée à la programmation officielle du Printemps des poètes, un événement organisé par les Productions Rhizome, acteur important de la vie culturelle à Québec. Le Printemps des poètes a organisé durant tout le mois de mars des événements littéraires à travers la Ville de Québec.

La Nuit est maintenant un événement attendu à Québec, et la Faculté des lettres invitera ses étudiants à s'impliquer dans la 3e Nuit de la création qui aura lieu le vendredi 25 mars 2011 au Musée national des beaux-arts. Cette année encore, des étudiants de la Faculté de musique, de l'École des arts visuels et d'un CÉGEP de la région seront invités à se joindre à nous.

Responsable : Guillaume Pinson, Vice-doyen à la recherche et au développement, Faculté des lettres