Logo Université Laval Logo Université Laval

Voici le programme complet de la Semaine des lettres et des sciences humaines, du 20 au 24 novembre 2017. Venez célébrer avec nous le dynamisme de l’enseignement, de la recherche et de la création à la FLSH!

Lancement de la Semaine

Hall Émile-Nelligan Lundi 20 novembre, 11 h 30

Coup d'envoi officiel de la Semaine des lettres et des sciences humaines, en brefs discours et en chant! Venez célébrer le dynamique de la communauté de la FLSH. La chorale de l’École de langues regroupant étudiants et employés chantera trois de ses meilleures chansons dans le Hall Émile-Nelligan. À ne pas manquer!

Conférence « La vie méconnue de Louis Hébert et de Marie Rollet »

DKN-3244 Lundi 20 novembre, 14 h 00

Responsable : Jacques Mathieu

Une situation familiale et professionnelle difficile explique la décision de Louis Hébert et de Marie Rollet de quitter leur résidence en plein cœur de Paris pour venir s’installer sur les hauteurs inoccupées de Québec, en 1617. S’impose alors à eux une nécessaire adaptation à ce nouvel environnement naturel, humain et culturel, dans un contexte d’enjeux politiques et économiques divergents entre le commerce des fourrures et la colonisation. Résilience et altérité caractérisent la façon dont ils ont surmonté les défis et les épreuves qui ont jalonné leur parcours.

Table ronde « Le printemps arabe : sept ans après »

DKN-3161 Lundi 20 novembre, 15 h 30

Responsable : Habib Saidi

Table ronde dans le cadre du cours « ETN-1007-Ethnologie et histoire du monde arabe ». Avec la participation de Hedi Saidi, de l’Université Catholique de Lille et de Madeleine Pastinelli, de l’Université Laval.

Conférence « Les documents officiels de l'absolutisme au Canada sous le Régime français »

DKN-7141 Lundi 20 novembre, 16 h 00

Responsable : Alain Laberge

Encadrés par une introduction et une conclusion du professeur Alain Laberge, les participants au cours « HST-3001 Activité d'intégration et de transition » vont saisir l'occasion de cette mini-conférence publique collective pour réfléchir sur l'absolutisme et la gouvernance au Canada sous le régime français, et ce, à partir d'études de cas spécifiques sur des documents officiels générés tant en métropole que dans la colonie dans divers secteurs d'intervention.

« Actualité de l’Antiquité : migrations et destructions de sites archéologiques »

Balcons Émile-Nelligan Lundi 20 novembre, 17 h 00

Responsables : Anne-France Morand, avec la participation de Robert Beauregard, vice-recteur exécutif et aux études. Organisé avec le soutien de l’IÉAM, la Faculté des Lettres et les Associations étudiantes d’études anciennes

Lectures de textes antiques sur les migrations et les rapports de forces entre puissances.

  • Lecture du dialogue des Méliens et des Athéniens, chez Thucydide, lecture participative et conviviale, avec des étudiants d’études anciennes, des membres de l’IÉAM, des représentants du du vice-rectorat aux études, personnel administratif et du décanat de la faculté;
  • Un extrait des Troyennes, d’Euripide (Th. Langlois et L. Dospinescu).

Colloque Médias 19 « La presse condamnée. Entraves, contestations, censure »

DKN-3244 Mardi 21 novembre, 9 h 00

Responsables : Guillaume Pinson et Simon Pelletier

Depuis son invention, la presse est l'objet de louanges et de condamnations. Ce colloque a pour problématique un sujet brûlant d'actualité : la censure, les entraves à la liberté d'expression, les contestations à l'activité d'impression et de diffusion de la pensée, du 19e siècle à nos jours, en Europe, en Amérique et en Afrique.
Programmation complète : http://www.medias19.org/index.php?id=23855

Mini cours de langue

DKN-1231 Mardi 21 novembre, 11 h 30

Responsable : Rachel Sauvé

Trois enseignants de l'École de langue partageront quelques notions éclairs de leur langue de prédilection : Radia Benkhouya (arabe), Satomi Kaneko (japonais) et Francisco Pereira de Lima (portugais). Apportez votre lunch et agrémentez votre heure de dîner!

Table ronde « Journalisme entre ruptures et permanences : quelle relève pour demain? »

CSL-3788 Mardi 21 novembre, 11 h 30

Responsable : Thierry Watine

Table ronde regroupant des experts du journalisme qui se prononceront sur les réalités actuelles du métier. Programme :

  • Introduction (Thierry Watine, professeur de journalisme à l’Université Laval) : « Un pied dans la tradition, une main dans l’imagination »
  • Volet économique (Malorie Beauchemin, directrice du service "actualités" de La Presse) : « La Presse, un journal intégralement numérique à partir du 1er janvier 2018 »
  • Volet conditions de travail (Marie-Laure Josselin, pigiste à Montréal) : « Pigiste : un métier à fuir ou à revaloriser? »
  • Volet formation (Guillaume Lavallée, professeur de journalisme à l'UQAM, AFP) : « Études en journalisme : les nouvelles priorités »
  • Le mot de la fin (Florian Sauvageau, professeur émérite au département d’information et de communication, Université Laval)

Conférence « les régions de la vallée laurentienne à l'époque seigneuriale »

DKN-1289 Mardi 21 novembre, 16 h 00

Responsable : Alain Laberge

Encadrés par une introduction et une conclusion du professeur Alain Laberge, les participants au cours « HST-2428 Le Québec rural, 17e-19e siècle » vont saisir l'occasion de cette mini-conférence publique collective pour réfléchir sur l'apparition et le développement des régions de la vallée du Saint-Laurent à l'époque du régime seigneurial, à partir d'observations menées à cette échelle et portant notamment sur le rapport territoire-population, l'économie rurale, les institutions et la société.

Projection du film The Destruction of Memory et débat

DKN-5242 Mardi 21 novembre, 16 h 00 - 18 h 30

Responsable : Anne-France Morand

Projection du film The Destruction of Memory (2016) de Tim Slade, traitant de la destruction des biens culturels et de la notion de génocide culturel. Le film sera suivi d’un débatavec des interventions sur le thème de Palmyre :

  • Thierry Petit, professeur d'archéologies grecque et romaine, département des sciences historiques, « Destruction et pillage de sites archéologiques en temps de guerre : les cas — exemplaires et dissemblables — de Palmyre et d'Apamée ».
  • Francesco Cavatorta, professeur en science politique, discutera la situation en Syrie.
  • Claire Magnoux, chercheuse associée à la Chaire de recherche du Canada sur la justice internationale pénale, « Crimes contre les biens culturels : que peut faire la justice internationale pénale? »
  • Charles Moumouni, professeur au Département d’information et de communication, « Le traitement médiatique de la destruction du site de Palmyre ».

5 à 7 autour de l'univers romanesque d’Audrée Wilhelmy et de sa mise en scène dans la revue Lettres québécoises

Fou Aeliés, Pavillon Desjardins Mardi 21 novembre, 17 h 00

Responsables : Karine Gendron et Élodie Leclerc

Espace de discussion ouvert à toutes et à tous, sans prérequis de lecture. Des interrogations plus larges sur la pratique littéraire contemporaine seront soulevées dans une ambiance conviviale et décontractée. Il s’agit d’une activité du Cénacle des littéraires curieux (initiative du CRILCQ).

Assemblée citoyenne « Comment encourager une participation constructive et engageante des citoyens et citoyennes de Québec aux discussions publiques qui ont lieu dans leur ville? »

CSL-3788 Mercredi 22 novembre, 10 h 00

Responsables : Florence Piron, Léonie Gagnon et Stéphane Brou.

Assemblée ouverte à toutes et à tous portant sur les notions d’acceptabilité sociale et de participation citoyenne. La professeure, Laurence Bherer (UdeM), la responsable du district électoral de Limoilou, Suzanne Verreault, le professeur en économie politique de l’UQAR, Yann Fournis, et le chargé de cours en philosophie de l’Université Laval, Frédérick Plamondon, partageront leur expertise.

Cours ouvert « Construire une société juste, ensemble »

CSL-3273 Mercredi 22 novembre, 12 h 30

Responsable : Florence Piron

Exposés de Florence Piron, professeure, et de deux équipes d'étudiants et d'étudiantes, suivis d'une discussion générale, dans le cadre du cours « Éthique de la communication publique. »

Conférence « Récit autobiographique de maladie et cinéma expérimental : l’exemple de Tarnation, de Jonathan Caouette »

CSL-1630 Mercredi 22 novembre, 13 h 00

Responsable : Julie Beaulieu

Dans le cadre du cours « Cinéma expérimental », Aurélien Cibilleau, doctorant en littérature, arts de la scène et de l'écran, présentera le récit autobiographique de maladie au cinéma à l’aide d’extraits de quelques films évocateurs. Cibilleau analysera plus particulièrement un de ces films, Tarnation [Jonathan Caouette, 2003], à la lumière des pratiques et thèmes propres au cinéma expérimental et s'intéressera aux influences des œuvres de David Lynch, de Derek Jarman, de Paul Morrissey et du cinéma d’horreur sur le processus d’écriture et de réalisation du film.

Table ronde « Canada: the Story of Us (2017). Perspectives politiques, historiographiques et mémorielles »

DKN-3B Mercredi 22 novembre, 13 h 30

Responsable : Maryliz Racine

Table ronde s'articulant autour du récent documentaire produit par la CBC. Plusieurs experts viendront y présenter leur point de vue :

  • Marilyne Brisebois, doctorante en histoire, Université Laval en cotutelle avec l'Université d’Angers;
  • Isabelle Bouchard, stagiaire postdoctorale, Département d'histoire de l'Université de Sherbrooke;
  • Patrice Groulx, consultant, chercheur, auteur et enseignant en histoire et en patrimoine notamment à l'Université Laval;
  • Martin Pâquet, Professeur titulaire de la Chaire pour le développement de la recherche sur la culture d'expression française en Amérique du Nord (CEFAN)

Exposition de calligraphie chinoise

DKN-2323 Mercredi 22 novembre, 14 h 00

Responsables : Kim Ng et Xiao-Mian Xie

Les étudiants de l'atelier de calligraphie chinoise présenteront leurs interprétations de cet art millénaire. Chaque trait traduit non seulement un sentiment et un état d’âme, mais aussi le respect envers la dignité du patrimoine culturel immatériel de l'humanité. Venez découvrir les talents de nos étudiants!

Table ronde « La place de la traduction dans la mondialisation »

CSL-3172 Mercredi 22 novembre, 13 h 30

Responsables : Dorothee Ngono Ntonga, Flore Emaleu Nemaleu et Segun Afolabi.

Table ronde animée par deux doctorantes et un doctorant en traduction de l'Université Laval axée sur les impacts de la mondialisation sur la traduction. L'activité comprendra les présentations des intervenantes et de l'intervenant et sera suivie d'une période de questions.

Atelier « plurilinguisme et pluriculturalisme »

DKN-1270 Mercredi 22 novembre, 15 h 30

Responsables : Suzie Beaulieu et Sabrina Priego

Cet atelier interactif sur le thème du plurilinguisme et du pluriculturalisme sera animé par les étudiants inscrits aux séminaires « LNG-7033 Culture et didactique des langues » (professeure : Sabrina Priego) et « LNG-7015 Sujets spéciaux en linguistique I » (professeure : Suzie Beaulieu).

Événement « Ma thèse en 180 secondes ou en 10 minutes »

Hall Émile-Nelligan Mercredi 22 novembre, 15 h 30

Responsables : Nathan Murray et Mélanie Lafrance

À la manière du concours international « ma thèse en 180 secondes », doctorants et étudiants à la maîtrise de la Faculté viendront vulgariser leur thèse ou mémoire en un temps record. Il s’agit d’un exercice de synthèse amusant qui feront connaître les travaux de nombreux futurs chercheurs.

Table ronde « L’œuvre-phare en amont de la recherche et de la création »

Café au Temps Perdu Mercredi 22 novembre, 17 h 00

Responsables : Karine Gendron et Maude Déry

Convivial 5 à 7 qui sera l’occasion d’éclairer l’influence majeure que peut avoir une œuvre sur la trajectoire d’ensemble des artistes et des membres de la communauté en recherche dans le domaine des arts et des lettres.

Dans une formule table ronde, Sylvie Nicolas, Maude Deschênes-Pradet, Naomi Fontaine et Francis Desharnais se prononceront sur des questions touchant l’interdisciplinarité et la pratique artistique et l’héritage qu’elles et qu’il souhaiteraient à leur tour laisser. La soirée sera introduite et se clôturera par une série de brefs témoignages étudiants.

Innovations muséales au Québec : trois musées, trois regards

DKN-1242 Mercredi 22 novembre, 18 h 30

Table ronde organisée dans le cadre du cours « MSL-1000 : Introduction à la muséologie ». Avec la participation d'Annie Breton, du Musée de Charlevoix, de Michelle Bélanger, du Musée de la nature et des sciences de Sherbrooke, et d'Émilie Papillon, du Musée Boréalis de Trois-Rivières.

Vernissage de l’exposition photo-littéraire « Empreintes [écrire la lumière]

Maison de la littérature Mercredi 22 novembre, 19 h 00

Responsables : Laetitia Rascle Beaumel

Deux étudiants de l’Université Laval présentent une exposition photo-littéraire issue d’un travail intermédiatique mené en 2015-2016 sous la supervision de Sophie Létourneau et de Jean-Noël Pontbriand. Venez découvrir Empreintes, un dialogue au cœur de la lumière, où l’image se révèle entre photo et poésie. Artistes : Pierre Barrellon (1er cycle, Baccalauréat en Arts Visuels ; formateur en photographie argentique) et Laetitia Rascle Beaumel (3e cycle, Doctorat sur mesure en littérature, musique et agriculture ; auxiliaire de recherche et d’enseignement).

Récital prose et poésie « Les mots resserrés »

Maison de la littérature Mercredi 22 novembre, 20 h 00

Responsable : Anne Peyrouse

Les enseignants et les enseignantes en création littéraire de l’Université Laval vous invitent à un grand récital de prose et de poésie, à un mélange créatif de voix et d’imaginaires. Avec Alain Beaulieu, Diane Bergeron, Neil Bissoondath, François Dumont, Isabelle Hubert, Vincent Lambert, Esther Pelletier, Anne Peyrouse et Mélissa Verreault. Le trio jazz Michel Côté Musique assurera la performance musicale.

Colloque « Comment les arts de la scène et de l’écran interrogent-ils la notion de genre? »

LANTISS, CSL-3655, studio 2 Jeudi 23 novembre, 9 h 00

  • 9 h 30 : Sylvain Gagné « Une incursion du genre cinéma d'art martial au cinéma québécois » (Doctorant en Littérature, arts de la scène et de l'écran, UL)
  • 10 h 00 : Paula Rojas Amador « L'intermédialité et les concepts migrateurs », (Doctorante en Littérature, arts de la scène et de l'écran, UL)
  • 10 h 30 : Beatrice Lapadat « Texte, corps et mise en scène hors-genre : écritures transgressives chez Sarah Kane et Andrei Serban » (Doctorante en Littérature et arts de la scène et de l’écran, UL)
  • 11 h 00 : Mfonzié Zacharie-Blaise « Théâtre et cinéma : une brouille complète des frontières dans La face cachée de la lune de Robert Lepage » (Doctorant en Lettres Modernes Françaises, Université de Yaoundé, Cameroun)
  • 11 h 30 : Aurélien Cibilleau « Geste générique et postmodernisme au sein du cinéma contemporain : l’exemple de la trilogie Three Flavours Cornetto » (Doctorant en Littérature, arts de la scène et de l'Écran, UL)
  • 12 h 00 : Dîner
  • 13 h 00 : Table ronde « Dramaturgies plurielles » en compagnie de Robert Faguy, professeur.

Conférence « Le Moyen Âge pour quoi faire? Un passeport pour l’altérité »

DKN-2B Jeudi 23 novembre, 10 h 00

Responsable : Didier Méhu

La conférence propose de réfléchir aux enjeux de l’étude du Moyen Âge aujourd’hui, à l’heure où les discours utilitaristes dominants tendent à reléguer la connaissance gratuite et le plaisir de comprendre au rayon des choses obsolètes. Le Moyen Âge rebute et fascine, les reconstitutions médiévales sont populaires, mais finalement on le connaît bien peu. Et si on le voyait aussi comme un point de départ pour penser l’altérité, l’autre nous-mêmes, et voir plus grand?

Conférence « Représentations de l'homosexualité dans le cinéma polonais contemporain »

CSL-1630 Jeudi 23 novembre, 9 h 00

Responsable : Julie Beaulieu

Comment le débat sur l’homosexualité dans la Pologne postcommuniste s'est-il traduit dans les films de fiction? Leurs récits ne présentent pas des débats politiques, mais les figures fictionnelles donnent à penser l'état de la Pologne elle-même, à l’heure d’une transformation. Dans le cadre du cours « Cinéma et sexualité », Gabriel Laverdière, docteur en littérature, arts de la scène et de l'écran, animera une conférence destinée à un large public.

Quand un signe vaut mille mots : présentation sur la LSQ

CSL-3172 Jeudi 23 novembre, 11 h 30

Responsable : Claudia Borgonovo

Un groupe d'étudiantes en Sciences du langage vous propose une présentation ludique visant à démystifier le monde de la surdité et de la Langue des signes québécoise (LSQ). Venez profiter d'un mini cours interactif ponctué d'exemples concrets. Des questions relatives aux accents, à l'évolution ainsi qu'à la structure des langues signées seront entre autres abordées. Les organisatrices ont le plaisir d’inviter toutes les personnes sourdes intéressées à venir assister à l’activité : un interprète traduira le tout en LSQ.

Cours ouvert « Traduction audiovisuelle » et séance d’information sur le Festival de cinéma de la ville de Québec et le Festival du court métrage de Saguenay

DKN-3136 Jeudi 23 novembre, 12 h 30

Responsables : Louis Jolicoeur et Mayra Parra

Présentation conjointe du Festival de cinéma de la ville de Québec (FCVQ) et de Regard - Festival international du court métrage à Saguenay, avec quelques courts métrages présentés en appui, dans le cadre du cours sur la traduction audiovisuelle de Mme Mayra Parra. Les courts métrages présentés ont été sous-titrés par des étudiants en traduction.

Table ronde « Expérience de l'art, écriture sur l'art. La posture de l'auteur en question »

FAS-413 Jeudi 23 novembre, 13 h 30

Responsables : Didier Prioul et Mathilde Bois.

Dans le cadre du cycle d’activités « Ekphrasis : écrire sur l’art », plusieurs spécialistes se prononceront sur l'expérience d'écrire sur l'art. Avec Katrie Gagnon, théoricienne de l’art, conservatrice de recherche à la Galerie Leonard & Bina Ellen de l’Université Concordia, Maxime Coulombe, professeur d'histoire et de théorie de l’art contemporain, Marcel Jean, artiste, et Sophie Létourneau, auteure et professeure.

Exposition de calligraphie chinoise

DKN-5317 Jeudi 23 novembre, 13 h 00

Responsables : Kim Ng et Xiao-Mian Xie

Les étudiants de l'atelier de calligraphie chinoise présenteront leurs interprétations de cet art millénaire. Chaque trait traduit non seulement un sentiment et un état d’âme, mais aussi le respect envers la dignité du patrimoine culturel immatériel de l'humanité. Venez découvrir les talents de nos étudiants!

Table ronde « Le défi journalistique des controverses sur les vaccins »

DKN-3244 Jeudi 23 novembre, 15 h 30

Responsable : Jean-Marc Fleury

Table ronde rassemblant des spécialistes du journalisme du monde scientifique. On retrouvera Jean-François Laprise, Ève Dubé et Valérie Borde. La table ronde sera animée par Florian Sauvageau, professeur émérite au Département d’information et de communication. La table ronde sera suivie d’un 5 à 7 de la Chaire en journalisme scientifique pour souligner le lancement du microprogramme en journalisme scientifique.

Projection du film Sambá, Grand prix du FCVQ

CSL-1630 Jeudi 23 novembre, 20 h 00

Responsables : Louis Jolicoeur et Ian Gailer (Directeur général du Festival de cinéma de la ville de Québec).

Projection du film Sambá. Ce film, sous-titré par des stagiaires en traduction au cours de l’année écoulée, a gagné le grand prix du FCVQ cette année.

En présence du directeur général du Festival de cinéma de Québec, M. Ian Gailer.

Cours public : « La Guerre de Cent Ans, la Pucelle et la noblesse (France et Angleterre, XIVe-XVe siècle) »

DKN-1257 Vendredi 24 novembre, 9 h 00

Responsable : Didier Méhu

8 mai 1429 : Jeanne d’Arc, jeune fille de 17 ans à qui le roi de France a confié une armée, délivre Orléans qui était prise par les Anglais. La guerre dite de Cent ans qui oppose les deux grands royaumes européens connaît alors un tournant décisif. Deux ans plus tard, la Pucelle, comme on la nommait couramment, est brûlée vive à Rouen, accusée d’hérésie et de sorcellerie. Partant de ces deux événements pour brosser un portrait de l’histoire de la France et de l’Angleterre entre le milieu du XIVe et le milieu du XVe siècle, le cours s’efforce d’expliquer les enjeux de la guerre de Cent ans, les conflits au sein de la noblesse française et le contexte mystique et prophétique qui explique à la fois l’ascension et la chute de Jeanne d’Arc.

Colloque « Imaginer l’Amérique »

DKN-1459 Vendredi 24 novembre, 9 h 00

Responsable : Guillaume Pinson

Dans le cadre du séminaire « LIT-7005: L'imaginaire de l'Amérique du Nord », les étudiants présenteront leurs recherches : comment image-t-on un pays, un continent, à distance? En passant par quels filtres et par quels mécanismes de construction des identités et de l'altérité?

Exposition de calligraphie chinoise

DKN-5317 Vendredi 24 novembre, 9 h 00

Responsables : Kim Ng et Xiao-Mian Xie

Les étudiants de l'atelier de calligraphie chinoise présenteront leurs interprétations de cet art millénaire. Chaque trait traduit non seulement un sentiment et un état d’âme, mais aussi le respect envers la dignité du patrimoine culturel immatériel de l'humanité. Venez découvrir les talents de nos étudiants!

Théâtre-forum de prévention des violences à caractère sexuel

DKN-3B Vendredi 24 novembre, 15 h 00

Responsable : Anne Larcher

Nul ne peut ignorer la question des violences à caractère sexuel aujourd'hui. Cependant, la majorité d'entre nous nous sentons impuissants. Nous vous proposons d'explorer ensemble des pistes de prévention grâce à un outil de théâtre participatif, le théâtre-forum. Sur la base de scènes présentées par les acteurs, vous aurez l'opportunité d'intervenir et tester vos propositions. Ce projet est l'initiative d'une étudiante à la maîtrise en études théâtrales, soutenue par le CPIMH.

Exposition sur Louis Hébert et Marie Rollet

Hall Émile-Nelligan En continu pendant la semaine

Responsable : Jacques Mathieu

Exposition préparée par monsieur Jacques Mathieu, professeur émérite. Une situation familiale et professionnelle difficile explique la décision de Louis Hébert et de Marie Rollet quitter leur résidence en plein cœur de Paris pour venir s’installer sur les hauteurs inoccupées de Québec. S’impose alors à eux une nécessaire adaptation à un environnement naturel, humain et culturel, dans un contexte d’enjeux politiques et économiques divergents entre le commerce des fourrures et la colonisation. Résilience et altérité caractérisent la façon dont ils ont surmonté les défis et les épreuves qui ont jalonné leur parcours.

Exposition « Nos disciplines en chiffres »

En face des salles CSL-3788 et CSL-3792 En continu pendant la semaine

Responsable : Gérard Leclerc

Exposition de graphiques témoignant de l'importance des disciplines des lettres et des sciences humaines enseignées à la Faculté. Les graphiques ont été réalisés par des étudiants et étudiantes en communication.

Retour vers le haut ▲

LES 80 ANS DE LA FLSH

Cette année, la Faculté des lettres et des sciences humaines fête ses 80 ans (1937-2017). Nous soulignerons cet anniversaire par un événement de rentrée de la session d’automne, et surtout nous tiendrons une grande « Semaine des lettres et des sciences humaines », du 20 au 24 novembre. Au programme : conférenciers invités, événements de création, tables rondes, projections, colloques étudiants, et bien plus!

Il s’agit de souligner de quelle façon les lettres, la recherche en sciences humaines et les activités de création constituent autant de contributions essentielles au monde qui nous entoure.

Joyeuse fête à la FLSH et bonne rentrée d’automne 2017!

HISTOIRE DE LA FACULTÉ

Dès sa fondation en 1852, l’Université Laval, première université francophone d’Amérique, offre des formations en art, en droit, en médecine et en théologie. S’ajoute en 1920 une formation pour les professeurs, avec la création de l’École normale supérieure, composée d’une section lettres et d’une section sciences. De la section lettres naît la Faculté des lettres en 1937.

Au moment de sa création, la Faculté des lettres hérite d’une forte tradition centrée sur les études classiques. On y enseigne le français, le latin et le grec, mais aussi l’anglais et les langues modernes, ainsi que la pédagogie. En 1938, pour répondre à de nombreuses demandes venant du Canada et des États-Unis, la Faculté instaure des cours d’été de français et, dès 1942, offre un programme complet de formation à l’intention des étudiants de langue anglaise.

Cours d’été 1943 de la Faculté des lettres. Division des archives de l'Université Laval

En 1944, la création des Archives de folklore entraîne la mise sur pied d’une formation en folklore canadien et en folklore comparé. Deux ans plus tard, la fondation de l’Institut d’histoire et de géographie permet d’offrir aux étudiants plusieurs certificats supérieurs : histoire du Canada, histoire moderne et contemporaine, histoire du Moyen Âge, histoire de l’Antiquité, géographie générale, géographie régionale et géographie de l’Amérique du Nord. En 1955, cet Institut se scinde en deux organismes distincts : l’Institut d’histoire et l’Institut de géographie, auquel se rattachera en 1961 le Centre d’études nordiques.

Au printemps 1970, à la suite du rapport Roy et des travaux de la Commission de la réforme de l’Université, la Faculté entreprend sa propre réforme et se dote de nouvelles structures axées sur le regroupement des professeurs en départements et le rattachement des étudiants à des programmes. Aujourd’hui, la Faculté des lettres est formée de l’École de langues et de quatre départements : Histoire, Information et communication (qui s’est ajouté en 1996) Langues, linguistique et traduction, et Littératures.

Depuis le 1er mai 2013, la Faculté des lettres a modifié son nom pour devenir la Faculté des lettres et des sciences humaines. Cette appellation devait être revue afin de mieux représenter les différentes spécialisations mises sur pied au cours des dernières décennies. Le terme « sciences humaines » s'est avéré un complément naturel et essentiel pour refléter la réalité facultaire en ce nouveau millénaire, tant sur le plan de la formation que de la recherche. La nouvelle appellation du Département d’histoire, devenu le Département des sciences historiques, témoigne aussi de cette évolution.

SOUTENEZ LES ACTIVITÉS DE LA FACULTÉ

Merci de nous aider à soutenir les étudiants et à célébrer le 80e anniversaire de la Faculté des lettres et des sciences humaines. En plus de leur permettre de réaliser leur programme, des stages et des projets de recherches, les dons allègent le fardeau financier des étudiants afin qu’ils se concentrent sur leurs études. Votre don, petit ou grand, soutiendra directement la Faculté dans sa mission fondamentale d’appui aux étudiants.

Autres façons de donner

Imprimer le formulaire, le compléter et le retourner à la Fondation de l’Université Laval.

Vous pouvez aussi contribuer à la mission de la FLSH de plusieurs façons grâce à différents types de dons proposés par la Fondation de l’Université Laval. Pour en savoir plus sur les autres types de dons :

https://www.ulaval.ca/fondation/comment-donner/types-de-don/


Vous souhaitez donner à un autre fonds de la Faculté? Consultez la liste de fonds.